Cooooler

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (657 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’étrange secret de l’école Nouvelles-Querbes

Je commence par me présenter. Je me nomme Guillaume, Guillaume Martel. J’habite à Outremont, près de mon école, l’école Nouvelles-Querbes.Psychologiquement, ma curiosité affecte énormément ma conduite, elle prend même le dessus sur mes émotions. Je ne sais pas si votre cœur aime les émotions fortes, mais je l’espère bien, car cette nouvellepourrait vous donner la chair de poule…
Un jour, alors que je jouais au soccer en soirée, j’entendis un homme me demander de sortir du parc école. Il possédait une voix rauque et coléreuse qui m’apeura. Jen’arrivais pas à déterminer d’où cette voix pouvait bien venir, jusqu’à ce qu’un vieil homme au regard perçant, assis sur le balcon de l’école, capte mon attention. Sans hésitation, je partis encourant, terrifié.
Cet homme semblait habiter dans l’école Nouvelles-Querbes. Pourquoi y habitait-il? Des suppositions banales, il ne m’en manqua point, mais la vérité, elle, m’apeura. Cette vérité merongea l’esprit et ne me lâcha pas. Cette nuit-là, hanté par ce personnage, je ne réussis pas à m’endormir. Le lendemain matin, en allant à l’école, pour trouver du réconfort, je vins rejoindrerapidement mon groupe d’amis. Après quelques minutes, je finis par leur parler de ce monsieur. À ma grande surprise, mon ami Anthony bondit hors du lot pour me raconter une histoire entendue précédemment àpropos de l’homme en question. Voici mot pour mot ce qu’il me raconta : «Je te le jure. Cet homme a tué 25 personnes et sa prison se trouve dans notre mystérieuse école.»
Je commençai à ne plus vouloirm’aventurer dans l’école. Plus les jours avançaient, plus les histoires circulaient sur cet homme pour se retrouver à mon oreille. Le lendemain, je tombai dans le journal sur une nouvelle affreuse :Anthony, mon ami, avait disparu hier soir. Étonnement, l’endroit où on le vit pour la dernière fois portait le nom d’école Nouvelles-Querbes! Bien sûr, je ne pouvais pas accuser cet homme étrange...
tracking img