Copie capeps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2604 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
COPIE CAPEPS 2009 ECRIT 2

INTRODUCTION :
L’éducation physique et sportive (EPS) « fait vivre une diversité d’expériences corporelles aux élèves afin d’élargir et d’enrichir leurs compétences, connaissances, savoirs et aptitudes » (Programmes du lycée, 2000). Cette diversité d’expériences corporelles est liée à un enseignement. Ce dernier consiste en la transmission de savoirs, de techniquesà l’élève par le biais du processus de l’apprentissage.
L’apprentissage, que Schmidt (Apprentissage moteur et performance, 1982) définit comme étant « un ensemble de processus liés à l’exercice ou à l’expérience amenant des modifications relativement permanentes du comportement habile », permet alors à l’élève d’acquérir des techniques. Selon Vigarello (1978), une technique est un geste qui setransmet et qui permet d’être efficace. En EPS, les techniques, dans les textes officiels, sont traduites en termes de compétences spécifiques et de savoirs faire (Programmes du collège, 1996), de connaissances (Programmes du lycée, 2000) et de capacités (Programmes du collège, 2009). Dans le cadre de l’apprentissage moteur, les techniques correspondraient aux habiletés motrices. Se pose alors laquestion du modèle à prendre pour ces techniques ? Le sportif ou l’artiste de haut niveau représentent la référence au niveau national ou international. Leurs techniques sont les plus efficaces, et mêmes efficientes, et elles sont souvent considérées comme un modèle à suivre. Toutefois, le haut niveau est très éloigné du niveau scolaire. Se pose alors une série de questions : Peut – on réellementprendre les techniques du haut niveau comme modèle ? Si non, faut – il pour autant les ignorer ? Existe – t – il des moyens pour les adapter au niveau des élèves ?
Afin de répondre à cette série de question, nous émettrons l’hypothèse que, dans le cadre de l’enseignement de techniques en EPS, il n’est pas permis ni d’ignorer, ni de copier strictement les techniques du sportif ou de l’artiste dehaut niveau. Ceci dépend plus du niveau des élèves, du stade d’apprentissage ou du type d’élève.
Pour vérifier cette hypothèse, nous étudierons dans un premier temps qu’il convient d’adapter le modèle du haut niveau aux possibilités des élèves, dans un second temps que la technique du haut niveau n’a pas d’intérêt éducatif en début d’apprentissage, et dans un dernier temps que le plus importantpour l’enseignement de techniques en EPS est de proposer des situations en décalage optimal.

1ère PARTIE :
Dans cette première partie, nous allons voir qu’il peut être intéressant de copier les techniques du haut niveau si on les adapte aux possibilités des élèves.
Tout d’abord, selon les théories dynamiques de l’apprentissage, une technique fait l’objet de niveaux de coordination différents.La technique du haut niveau étant la coordination experte qu’il conviendrait de viser. En effet, Bernstein (1967) montre que le niveau de coordination dépend de l’utilisation des degrés de libertés. De même, Vereijken et al (1992) démontre qu’au cours de l’apprentissage, on passe d’une crispation des degrés de libertés à une libération de ces derniers amenant la dissociation segmentaire. Enfin,André et Carpentier (Apprentissage moteur : théorie en image, 2007) identifient 3 niveaux de coordination dans l’apprentissage de la technique du fouetté en en savate boxe française. Le premier niveau correspond à une touche de face sans dissociation entre la jambe et la cheville, le deuxième niveau correspond à une touche de profil avec une dissociation jambe- cheville, et le troisième niveau estun enchaînement des actions. Il semble que l’enseignant peut alors utiliser des paramètres de control (Delignières, 1998, Apprentissage moteur : quelques idées neuves) pour faire émerger la nouvelle coordination et donc enseigner une technique. Ainsi, pour des élèves de 1ère baccalauréat professionnel qui sont caractérisés par une grande hétérogénéité et donc la possibilité d’avoir certains...
tracking img