Coris banc internationnal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1919 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ouvrage
L'audit social était en premier lieu un audit de gestion des ressources humaines, il devient également un audit de la responsabilité sociale des entreprises. Les missions de l'auditeur deviennent des missions internationales de par le développement international des entreprises, de nouveaux clients apparaissent et cette discipline devient l'une des branches la plus variée et la pluscréative de l'audit opérationnel.

Introduction

L'audit a longtemps résonné à l'oreille des entrepreneurs ou dans leur souvenir comme synonyme de contrôle, d'investigation, d'intrusion dans la vie de l'entreprise voire dans sa bonne marche. Il n'est pas inutile encore aujourd'hui où la pratique de l'audit est largement répandue de faire le point sur la nature, l'utilité et la finalité de l'auditsocial.
[pic]

A quoi sert l'audit ?

L'audit est un instrument correspondant au début d'un processus qui va conduire le consultant auditeur à émettre un diagnostic, lui-même servant de base à la recherche d'améliorations et à la mise en oeuvre de recommandations.
Rappelons qu'un dirigeant d'entreprise a recours à un audit social pour faire vérifier et évaluer s'il existe un écart entre lasituation " actuelle " de l'entreprise et des décisions et dispositions préétablies.
L'audit est donc un outil pour aider le pouvoir décisionnel de l'entreprise :
• en fournissant des constats, des analyses objectives, des recommandations et des commentaires utiles,
• en faisant apparaître des risques de différentes natures tels que :
• le non-respect des textes,
•l'inadéquation de la politique sociale aux attentes du personnel,
• l'inadéquation aux besoins des ressources humaines,
• l'envahissement des préoccupations sociales.
L'audit peut être demandé à titre préventif (pour apprécier, évaluer une situation à un moment donné T) ou à titre curatif (pour remédier à une situation qui se détériore).
[pic]

Comment se déroule l'audit ? Qui tient quel rôle ?Les acteurs

Le Client (et/ou commanditaire ou prescripteur) demande l'audit. Ses exigences sont définies dans un référentiel.
L'auditeur (consultant externe) a qualité pour mener l'audit. Il s'appuie sur des preuves tangibles, vérifie, examine la valeur des pratiques, des procédures, des plans. Il procède de façon méthodique, vérifie des aspects quantitatifs et qualitatifs, procède àdifférents travaux d'audit. Il rédige un rapport écrit. Il fait une restitution orale. Il préconise des solutions.
L'audité (ou fournisseur de l'audit) exploite le rapport d'audit pour améliorer le système et remédier aux dysfonctionnements identifiés.
Client et audité souvent se confondent dans les PME.

La méthode utilisée par l'auditeur

Une réunion permet de connaître clairement les intentionsde l'auditeur sur la conduite de la mission. Les parties en présence (le dirigeant client, ses collaborateurs et l'auditeur vont se concerter et se mettre d'accord sur le champ d'action et ses limites.

Prise de connaissance

L'auditeur va recueillir et inventorier un grand nombre d'informations afin de réaliser la mission.
Parmi les sources d'informations mentionnées ci-dessous de façon nonexhaustive toutes ne seront pas examinées , les informations seront recueillies selon le besoin, selon le domaine à auditer et selon ce qui se trouvera dans l'entreprise.
EXAMEN ET CONSULTATION :
• des dossiers d'audit existants
• des notes de service
• du bilan social et des ratios sociaux
• du dossier du personnel
• de fiches de poste
• des procès-verbaux deréunion
• des comptes rendus et rapports (d'assemblées générales, du comité d'entreprise)
• des rapports des commissaires aux comptes
• des documents comptables et financiers
• des statistiques commerciales, techniques et sociales
• des plans de développement
• des budgets
• des manuels de procédures
• de la plaquette d'entreprise
• des catalogues
•...
tracking img