Corporate social responsibility: its history, ethical justification, and abuses in the business world

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4447 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bâtiments à forte efficacité énergétique : Etat de l’art et réalisations envisagées au sein de l’Institut National de l’Energie Solaire Pierre Tittelein, Etienne Wurtz, Gilbert Achard
LOCIE. – Laboratoire Optimisation de la Conception et Ingénierie de l’Environnement Université de Savoie : Campus Scientifique Savoie Technolac 73376 - Le Bourget du Lac Cedex (France)
Email :pierre.tittelein@univ-savoie.fr
Résumé : Un certain nombre de pays européens développe depuis longtemps des concepts de bâtiments à forte efficacité énergétique. Dans certains cas, ces concepts sont encadrés par des labels. C’est le cas par exemple de l’Allemagne avec le label Passivhaus ou de la Suisse avec Minergie®. Alors qu’il existe actuellement environ 4000 maisons passives en Allemagne et 4000 maisons basseénergie en Suisse, la France, quant à elle, en est à ses débuts. Une synthèse comparative des approches de différents pays sur la notion de bâtiment à forte efficacité énergétique sera présentée. De nombreuses études portent sur la diminution de la consommation des bâtiments. Les principaux aspects abordés sont l’architecture (compacité, casquette…), l’enveloppe (isolation extérieure, répartie…) etles systèmes (ventilation double flux, puit canadien…). La validation globale de ces études doit passer par l’expérimentation. La réalisation de 4 bâtiments expérimentaux à l’Institut National de l’Energie Solaire (INES) est envisagée début 2007. Ces bâtiments seront des maisons individuelles à usage maîtrisé (non habitées) et à conditions climatiques subies. L’objectif est de comparer différentstypes d’enveloppe permettant l’obtention d’une forte efficacité énergétique et dont les déperditions peuvent être compensées par des systèmes à faible puissance qui restent à définir. Les résultats expérimentaux obtenus permettront également de valider l’environnement de simulation orienté objet SimSPARK qui permet à ce jour de modéliser chaque composant de ces constructions. Mots-clés : labelénergie, bâtiment, simulation, efficacité énergétique

1. Introduction Dans un contexte d’épuisement des ressources énergétique et de forte croissance des émissions de gaz à effet de serre, l’intérêt pour les économies d’énergie devient de plus en plus important, en particulier dans le domaine du bâtiment qui en est un grand consommateur. Plusieurs concepts de bâtiments à forte efficacitéénergétique se sont développés ces vingt dernières années. Nous essayerons dans un premier temps de présenter un bilan non exhaustif de ce qui se fait dans le domaine de l’efficacité énergétique des bâtiments en Europe. Puis, nous présenterons les bâtiments démonstrateurs qui seront construits à l’Institut National de l’Energie Solaire pour tester différentes enveloppes de bâtiments à forte efficacité. Enfin,nous verrons comment et pourquoi il est intéressant de simuler le comportement de ces bâtiments à l’aide de la plateforme de simulation SimSpark. 2. Bilan sur l’efficacité bâtiments en Europe. 2.a. Glossaire Pour pouvoir comparer l’efficacité de différents bâtiments, il faut tout d’abord adopter un vocabulaire commun. Voici quelques définitions de base qui serviront pour la suite de l’article.2.a.i. L’énergie (DGEMP, 2006) : énergétique des

o énergie primaire : c’est la première forme de l'énergie directement disponible dans la nature : bois, charbon, uranium, gaz naturel, pétrole, vent, rayonnement solaire, énergie hydraulique, géothermique… L'énergie primaire n'est pas toujours directement utilisable et fait donc souvent l'objet de transformations : raffinage du pétrole avoir del'essence ou du gazole ; combustion du pour charbon pour produire de l'électricité dans une centrale thermique… o énergie secondaire : c’est une énergie obtenue par la transformation d'une énergie primaire au moyen d'un système de conversion : par

1

IBPSA France 2006 à La Réunion – 2&3 Novembre 2006

exemple, une centrale thermique produit de l'électricité (énergie secondaire) à partir...
tracking img