Corpus et dissertation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3184 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CORPUS :

Dans ce corpus, nous avons 5 textes : le texte A : " un mot pour un autre " de Jean Tardieu né le 1er novembre 1903 à Saint-Germain-de-Joux et mort le 27 janvier 1995 à Créteil, C'est un écrivain et poète français. Le texte B : " Exercice de style " de Raymond Queneau né au Havre le 21 février 1903 et mort à Paris le 25 octobre 1976, est un romancier, poète, dramaturge etmathématicien français, cofondateur du groupe littéraire Oulipo. Dans ce texte mots. le narrateur rencontre dans un bus un jeune homme au long cou, coiffé d'un chapeau orné d'une tresse tenant au lieu de ruban. Ce jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s'asseoir à une place libre. Un peu plus tard, le narrateur revoit ce jeune homme qui est alors en train de discuter avecun ami. Celui-ci lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus. Ce texte est l'un des ouvrages les plus célèbres de l'écrivain français Raymond Queneau. Paru en 1947, ce livre raconte 99 fois la même histoire, de 99 façons différentes. Le texte C : " Le grand Combat " d'Henri Michaux qui est un peintre et poète surréaliste français d'origine belge né à Namur le 1899 et mortà Paris le 1984. Ce mouvement à pour principe d'exprimer l'inconscient ou encore le rôle du hasard. Le texte D : le chapitre 1 de " Les fleurs bleu " de Raymond Queneau. Le texte E, qui comprend deux textes : " la disparition " est un roman en lipogramme écrit en 1969 et ne comportant pas une seule fois la lettre e et " les revenentes " est un récit publié en 1972. Ce texte est un monovocalismeen e, c'est-à-dire qu'il est écrit en n'utilisant que la lettre e comme voyelle, tout deux écrit par Georges Perecné né le 7 mars 1936 à Paris et décédé le 3 mars 1982 à Ivry-sur-Seine, est un écrivain français. Il fut membre de l'Oulipo à partir de 1967, et ses œuvres furent fondées sur l'utilisation de contraintes formelles littéraires ou mathématiques. A partir de ce corpus on nous demanderasde Comparer les procédés d'écriture qui fondent le comique de ces différents extraits et de quelle sortes de comique s'agit t il? Pour y repondre on comparera dans un premier temps les différents procédés d'écriture qui fondent le comique dans ces textes et ensuite on en déduira le genre de comique de chaque texte.

Tout d'abord on peut voir que chaque texte appartient à un genre différent : letexte A est une pièce de théatre : on retrouve un préambule, des didascalies, un dialogue entre différents personnages... Les textes B sont de courtes histoires narratives. Le texte C est une poesie. Le texte D est un roman ainsi que les textes E sont aussi deux romans; A partir de là, on peut comprendre qu'il y es différents types de procédés d'écriture qui fondent le comique dans ces textepuisque le genre de chaque texte est différent.
Dans le texte A les procédes d'écritures sont donc différents des textes E : dans le texte A on retrouvera des didascalies : "Madame prenant le courrier " , des dialogues, des quiproquos, la place de la scène dans l’œuvre, à l’aide du chapeau : l'exposition ( la présentation des personnages ) le dénouement ( la résolution des intrigues ) alors que dansles texte E on aura des figures de style comme le lipogramme pour " la disparition " qui consiste à produire un texte où on enléve délibérément certaines lettres de l’alphabet. La Disparition de Georges Perec ne comporte jamais la lettre e. où au contraire dans " les revenentes " la seule voyelle employé est le e. On aura aussi de l’accumulation et la gradation ainsi que des verbes d'actions. Onaura pas non plus les même procédés d'écriture dans les textes B, C et D : dans la poésie de Michaux on retrouveras un langue inventé fait de suggestion sonore, la l’imitation du sujet décrit (champs lexicaux, rythme), la place du poète dans son thème. Alors que dans le texte D qui est un roman on retrouvera comme dans les textes E des figures de style, de l’accumulation et la gradation ainsi que...
tracking img