Corpus la princesse de cleves, la chartreuse de parme, un amour de swann et la jalousie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ces quatre romanciers d'époques et de siècles différents mettent en scène des personnages exessivement jaloux en amour, ou du moins en "relationsamoureuses". Chez Madame de Lafayette, Monsieur de Clèves est persuadé de l'infidélité de sa femme, même so celle-ci nie avoir vu son amant ce jour-là,il insiste afin d'en tirer la vérité. Il craint l'infidélité et la tromperie, c'est pourquoi à travers ses propos, on devine sa jalousie, il en devientparanoiaque.
Le comte Mosca en est aussi désespéré et persuadé que sa femme le trompe avec un homme plus jeune, que pourtant, elle considèrait commeson fils d'après lui. Il en est térrifié et fou de rage à la fois, mais il ne sait pas si il doit lui en faire part ou pas, contrairement à Monsieurde Clèves dans la Princesse de Clèves dans La Princesse de Clèves.
Swann, lui rongé par la curiosité, soupçonne sa maitresse de tromperie endécouvrant une lettre qu'elle avait écrite à son amant, même si c'est grâce à cela qu'il remarqua l'importance quelle lui porte comparé à celui-ci. Sessentiments demeurent donc confus: il est d'une part soulagé de savoir être sa préférence, mais d'une autre , tout de même jaloux.
Enfin AlainRobbe-Grillet, décrit une femme, probablement sa maitresse, s'appretant à écrire une lettre, surement à son amant pense-t-il. Ses moindres faits et gestes sontpris en compte dans la moindre précision. Il y a donc aussi une notion de curiosité et d'obsession cachée de la femme, par peur de l'infidélité.
tracking img