corpus sujet bac 1er

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2906 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 novembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet dtude CONVAINCRE, PERSUADER, DELIBERER CORPUS lintgralit du corpus figure dans le manuel Expression 2nde-1re - MAGNARD Claude LEVY-STRAUSS, Tristes Tropiques (1955) de Dans la savane obscure de la tendresse humaine. Photographie la sieste Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie (1788) de Tout leur tude tait de se complaire et de sentraider.. plein de lamour de leurs parents.DIDEROT, Supplment au Voyage de Bougainville (1772) De Laisse-nous nos murs de tes vertus chimriques. QUESTIONS Identifiez la forme dargumentation reprsente dans chaque doc. crit. Justifiez en citant les textes. (3 pts) En dcrivant de manire dtaille la photo du document 2, montrez le rle quelle joue par rapport au texte de Lvy-Strauss (document 1). Noubliez pas de citer le texte. (2 pts) TRAVAUXDECRITURE Sujet 1 COMMENTAIRE Commentez le texte de Diderot. Vous pourrez, par exemple, montrer comment les procds dexpression employs par le vieillard lui servent dune part rfuter loccidentalisme, et dautre part affirmer un certain art de vivre. Sujet 2 DISSERTATION La fonction de la littrature (roman, posie, thtre, essai) vous parat-elle essentiellement de distraire ou dduquer Vous analyserezcette question en prenant appui sur les textes 3 et 4 de ce corpus, mais aussi sur vos lectures personnelles. Sujet 3 ECRITURE DINVENTION Imaginez la suite directe du texte 4 sous forme dun dialogue argumentatif entre Bougainville et le vieux Tahitien. Lenchanement des rpliques montrera lopposition fondamentale des deux hommes, chacun cherchant convaincre lautre par des arguments rationnels, et lepersuader par les moyens que vous voudrez. QUESTIONS Identifiez la forme dargumentation reprsente dans chaque doc. crit. Justifiez en citant les textes. (3 pts) La porte argumentative du premier document rside essentiellement dans sa capacit persuader. Pas darguments proprement dits, ici, pas de dmonstration bien ordonne Lvy-Strauss dpeint le mode de vie rudimentaire des indiens Nambickwara dansle seul but dmouvoir son lecteur. Il voque ainsi leur humanit si totalement dmunie ( paravent de palmes et de branchages htivement plants dans le sol du ct do lon redoute le vent ou la pluie, pauvres objets ), mais aussi, en parallle, leur bonheur (fait de caresses, de chuchotements et de rires), ceci afin de lui faire ressentir un peu de limmense gentillesse, de la profonde insouciance et de lanave et charmante satisfaction animale qui caractrise ce peuple. La description est donc ici un instrument de persuasion grce lemploi de ces nombreux termes mlioratifs, on comprend implicitement que lauteur valorise ce mode de vie. Le troisime document, en revanche, vise plutt convaincre par des arguments rationnels. Le rcit des conditions de vie de Paul et Virginie permet lauteur de prsenterune certaine idologie celle de la bienheureuse ignorance (ils taient ignorants comme des Croles) qui favorise lharmonie entre les hommes (toute leur tude tait de se complaire et de sentraider). Aux objections que pourraient lui faire les occidentaux, il rpond point par point ces deux jeunes gens vivent heureux alors mme quils ne connaissent ni lalphabet (ne savaient ni lire ni crire), ni lhistoirede leur civilisation (ne sinquitaient pas de ce qui stait pass dans les temps reculs et loin deux), ni la gographie (leur curiosit ne stendait pas au-del de cette montagne), ni aucune religion dogmatique (on ne leur (en) avait appris que ce qui la fait aimer). Mieux ils sont mme pars de qualits fondamentales telles que lhonntet et lhumilit. Ce texte est donc polmique, puisquil remet en questionles fondements majeurs de la civilisation occidentale. Le quatrime document, enfin, vise lui aussi convaincre. Diderot utilise le dialogue (mme si un seul protagoniste sexprime ici) pour faire parler directement un sauvage - en loccurrence un Tahitien qui dfend violemment son mode de vie par opposition celui des occidentaux. Il sagit donc encore dune polmique, qui oppose dun ct les besoins...
tracking img