Corpus sur la poesie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (620 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Question sur le corpus :

Quel effet le poète veut-il produire sur le lecteur, dans chacun des poèmes du corpus ? Vous pourrez, par exemple, vous interroger sur les différents registres danslesquels s’inscrivent ces poèmes.

Dans « Melancholia » Victor Hugo cherche à provoquer un sentiment de pitié chez le lecteur, notamment avec l’emploi des registres tragique et pathétique. Il nousdécrit des enfants malades, qui n’ont pas eu le temps de grandir, qui travaillent déjà malgré leur jeune âge. « Ils s’en vont travailler quinze heures sous les meules ; » L’auteur met également en avantle terrible destin de ces ouvriers, qui semblent oubliés par Dieu, ils lui adressent donc une prière (vers 14 et 15). On note de nombreuses tournures exclamatives et interrogatives tous au long dutexte (vers 1, 2, 3, 11, 16, 17). Mais aussi des figures de style : anaphores : (vers 2, 3, 4, 5, 13, 14, 23,24) , une comparaison (vers 24) et des hyperboles (vers 7, 8, 16, 17).
Tout ces procédés sonttypique du registre tragique, c’est donc un poème tragique qui cherche à susciter la pitié que nous propose ici Victor Hugo.

Dans « la courbe de tes yeux ; capital de la douleur » Paul Eluard faitun hymne à la joie d'aimer et au bonheur amoureux partagé. Aimer la femme, c'est aimer le monde, elle est le passage du rien au tout. C'est un poème caractéristique de la poésie Elaurdienne, dansson essence, une poésie d'amour reflétant un univers féminisé ou l'amour intègre tout. C’est un poème descriptif, précisément un blason, donc on trouve énormément de métaphores dans le deuxième quintil(vers 6, 7, 9, 10). On note également beaucoup d'assonances en [ou] (vers 1, 2, 4, 5, 6, 7, 8, 10, 11, 12, 13, 15) qui marquent une sorte d’ondoiement dans le poème.
Ce Blason cherche a réveiller unsentiment amoureux chez le lecteur, l’auteur semble vouloir nous dire de profiter de l’amour.

II. Travail d’écriture : (Travail d’invention:)

« La poésie ça rime à quoi ? »

Que serai...
tracking img