Corpus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Que ce soit dans Dom juan, dans l'ile des esclaves ou dans Le mariage de Figaro, on retrouve dans chaque extrait le registre comique. Tout en dénonçant les défauts de leurs maître, Sganarelle,Arlequin et Figaro suscitent le rire.
Les rapports entre le maître et son valet sont à l'origine d'une force comique.

Sganarelle dénonce indirectement l'attitude de Dom Juan : "ce n'est pas à vous queje parle, c'est à l'autre". Les métaphores dépéciatives : "petit ver de terre", "petit mirmidon" et les accumulations : "perruque blonde et bien frisée, des plumes à votre chapeau, un habit bien doréet des rubans couleur de feu" montrent le caractère ridicule des maîtres qui se croient tout permis ainsi que la faiblesse du discourt de Sganarelle, ce dernier étant empleint de maladresses.
Iln'hésite pas à dramatiser la situation : "Apprenez de moi ... que le ciel punit tôt ou tard les impies, qu'une méchante vie mène à une méchante mort." Sganarelle donne une leçon à son maître et se laisseemporter dans son indignation : ce revert de situation sert au comique de l'extrait.

Arlequin lui s'attaque directement à son maître et n'hésite pas à lui renvoyer une image dégradante de ce qu'ilest. Il parle sur un ton insolent et quelque peu méprisant : "Eh bien ! Iphicrate, tu vas trouver plus fort que toi", "quand tu auras souffert, tu sauras plus raisonnable." Il tutoie son maître,"tum'en diras ton sentiment" et refuse de lui obéir. Iphicrate lui se lamente sur son sort. La didascalie : Iphicrate au déséspoir courant après lui l'épée à la main, appuie le comique de situation : levalet est devenu le maître.

Figaro, lui, joue sur l'affectivité : tout en étant comique, le monologue de Figaro est quelque peu pathétique. La présence importante des points d'exclamation montre lavivacité que Figaro donne à son récit tandis que la présence des points de suspension marque l'incertitude et la confusion du personage. Beaumarchais éveille la sympathie du lecteur qui est sensible...
tracking img