Correction bac blanc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1022 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Correction de Bac Blanc :
Texte complémentaire :
Point de départ : analyse des genres, pourquoi les a ton mis ensemble ?

Victor Hugo : Alexandrin, rime plates
Charles Legros : vers libres, rimes absentes
Max Jacob : Poème en prose
Queneau : vers libre, rime aléatoire
Thèmes pas commun, les thèmes sont différents
Le registre, le genre
La poésie comique <-amusement

Pour lecommentaire, la problématique doit s’inspiré de la question et de la dissertation

Faire une étude comparative

Questions :
Hugo :
La chute du poème, comique de caractère, très maladroit, naïf
Gros :
Répétition, désacralisation, désacralise la poésie
Jacob :
Comique de mot <- paronyme
Queneau :
Comique de situation : il écrit un poème sur l’idée d’écrire, vocabulairefamilier<-« merde »

Introduction et Conclusion : synthèse comparative
Point commun et différence

Victor Hugo :
Chute <-naïveté de l’ogre
« cherche a plaire » <- mais il avoue le crime
Adj. « naïf »<- comique <- il croit que

Charles Legros :
Répétitions en fin de vers, l’histoire ridicule, commune, un objet poétique désacralisé, vocabulaire simple, comptine

Max Jacob :
Paronyme : 2couples
Répétition lexical, Effet produit <- brouillage de sens

Raymond Queneau :
Légèreté, liberté de l’écriture, Monosyllabe, familier
Il pence au sujet traité
Il pence s’afficher dans l’histoire

Victor Hugo : Sentiment amoureux de façon, comique, il ce moque du lyrisme amoureux classique
Gros : Il ce moque des sujets poétique et Jacob sérieux
Queneau : Il ce moque de lapostérité

________________________

Commentaire sur Victor Hugo :
Faire la problématique sur le corpus, l’idée du corpus inspiré de la dissertation et des questions
Recevoir la méthode de fabrication du commentaire
Ramener la présentation
Hugo :
Chef de file du romantisme
Poète engagé
Toute la lyre <- recueil peu connu et très hétérogèneAlexandrin, rime suivie
Poème s’ouvrant sur des conseils, qui ce poursuit par un récit, histoire plaisante, drôle, cela vient illustrer une moral

Problématique possible :
Comment le comique de ce récit met-il en valeur les conseils ?
Comment Victor Hugo traite t-il du sentiment amoureux de manière comique ?
Traité d’un sujet sérieux de manière légère ?

I) Le poème traite d’un sujetsérieux : l’Art d’aimer
II) Traiter par un récit comique :

I) Le poème traite d’un sujet sérieux : l’Art d’aimer :
La morale<- formulation, contenue

1) Montrer que c’est un poème sur l’Art d’aimer :
Champs lexical de l’amour
2) Délivre une morale :
a)Formulation :
Vers 2 « Si »<- condition
Titre : mot « conseil »,  « aux amant » <- il s’adresse a tout les amantsDidactique <- qui délivre un enseignement
Vers 2 « qu’on ne veut pas » <- « on » <- généralisation, Présent de vérité général (Formule généraliste <- maximum)
Verité général
Verbe de conseil, de conduite
Discours adressé au lecteur « vous », il souhaite formuler un message « on a personne » dans le récit, il interpelle le lecteur, pour impliquer le lecteur dans l’histoire
b)Contenu :
(Ne pas tombé dans la paraphrase)
Message : Cacher le naturel, être hypocrite
Vers 4 « On met le naturel de côté »
Vers 5, et vers 9  <- parole, discours sur soi et le ressenti
Opposition entre l’être et le paraitre
L’être : « bête brute », Le paraitre : « l’Ange »
Lexique de la passivité
Si l’on ne veut pas : vers 2 « être a la porte flanqué »
Vers 10 « un coup de dent de tropvous perd »

II) Traiter par un récit comique :
1) caractéristique :
Nous sommes dans un comte (ogre, fée…)
Stéréotype de personnage de comte
Rapide <- situation initial rapidement présenter, actions rapide
Elément perturbateur = l’envie de l’ogre de la voir
Présent de narration
Scène vivante, l’ogre <- phrase courte : naïveté, fée <- affolement

Cela présente le...
tracking img