Correction devoir sur la mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1538 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ETUDE D’UN ENSEMBLE DOCUMENTAIRE
LA MONDIALISATION, UN MONDE ORGANISE PAR LES ECHANGES (P. 58/61)

1ère partie

1. D’après les documents, comment le commerce mondial a-t-il évolué depuis les années 1950 ? Expliquez cette évolution.
⇨ réponse dans le manuel p. 61

2. Décrivez la géographie des échanges de produits manufacturés (doc. 1 et 4)

La géographie des échanges deproduits manufacturés apparaît déséquilibrée. L’essentiel des flux proviennent d’Asie, d’Europe occidentale et d’Amérique du Nord (document 1). Cette polarisation des échanges évoque la prépondérance de la « Triade » capitaliste, à la différence qu’ici le Japon est englobé dans un pôle asiatique incluant la Chine et les NPIA.
De plus, les 3 plus grands pôles représentés sur la carte réalisentl’essentiel de leurs échanges commerciaux entre eux. Dans cet ensemble, les pays riches sont prépondérants, et l’Europe occidentale apparaît comme la 1ère zone d’échanges au monde. Cela s’explique par le fait que les PDEM ont les moyens de production, la technologie, les capitaux et sont les principaux foyers de consommation.

A une échelle plus fine, les échanges de produits manufacturéshiérarchisent beaucoup l’espace mondial. Grâce au document 4, on observe que les lignes de transport maritime sont très sélectives. La conteneurisation renforce un nombre limité de nœuds d’échange, qui disposent des infrastructures modernes sur lesquelles reposent les grands réseaux logistiques multimodaux. On observe ici que les lignes « TOUR DU MONDE » (« ROUND THE WORLD SERVICES » ou « R.T.W. ») quigèrent le trafic des navires porte-conteneurs, ne relient par souci de rentabilité que les grands ports les mieux équipés de Chine, des NPIA, des mégalopoles américaines et japonaise et la Northern Range européenne. La carte met notamment en évidence le « chapelet » des métropoles asiatiques entre Tokyo et Singapour.

La confrontation de ces deux cartes permet aussi de rendre compte de lamaritimisation de l’économie, due au développement des échanges, des Z.I.P., et des zones franches d’exportation souvent littorales.

3. Comparez les échanges de produits manufacturés aux exportations de services doc. 2 et 3). Que recouvre le terme de « services » utilisé dans plusieurs documents ?

Les échanges de services représentent en valeur 3 fois moins que les échanges de produitsmanufacturés, et 4 fois moins que le total des échanges de marchandises. Mais ils progressent beaucoup plus rapidement (document 3).

Les services, relevant du secteur tertiaire, ne transfèrent pas une marchandise, mais un savoir et un travail, de l’information. Ils portent notamment sur la vie quotidienne, la formation, la recherche, la culture, le spectacle, l’image, la santé. Ledéveloppement des services trouve de larges perspectives dans l’expansion du tourisme et des occupations de temps libre, mais aussi dans les besoins de performance des entreprises (conseil, transfert de technologie, publicité, gestion, informatisation, placements financiers).

Globalement, on retrouve une distribution et une hiérarchie des pôles régionaux exportateurs conformes à celles observéespour les échanges de biens manufacturés.

Mais la comparaison révèle aussi des différences. Ainsi, la carte 2 met en évidence la nette suprématie des Etats-Unis sur le marché des services. D’autre part, si l’écart entre les PDEM et le reste du Monde est toujours très visible, il apparaît un peu moins creusé ici que pour les échanges de marchandises (document 1) : il faut pourtant penserque, comme pour les marchandises, l’export de services comptabilisé pour l’Amérique latine, le Moyen-Orient ou même l’Afrique comprend l’activité de nombreuses firmes transnationales, grosses émettrices de flux d’information, et originaires du Nord !
L’Inde illustre bien cette idée : elle apparaît ici en jaune comme gros exportateur de services, ce qui est largement le reflet du...
tracking img