Correction puissance du japon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1619 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
CHAP 3 : LE JAPON UNE GRANDE PUISSANCE p. 256 à 275
* LECON 1 : L’ORGANISATION DU TERRITOIRE
A) Un territoire contraignant soumis aux risques p. 258
1) Un archipel est un ensemble d’îles proches les unes des autres et qui ont souvent une origine géologique commune. Ici les îles qui forment l’archipel du Japon ont toute une originevolcanique.
2) Les quatre îles qui composent l’archipel du Japon sont : Hokkaido, Honshu (la plus grande grande, la plus peuplée et la plus prospère économiquement), Shikoku et Kyushu
3) Au total, le Japon comprend près de 3400 îles
4) Le relief dominant de l’intérieur des terres est celui des hautes montagnes auxquelles sont associés les risques de coulées de boues et d’éruptions volcaniques
5) Lelittoral est composé d’étroites plaines de 10 à 50 km de large. Elles sont exposées aux typhons, aux fréquents séismes et aux tsunamis (raz-de-marée) causés par les séismes.
6) Le séisme de Kobé le 17 janvier 1995 est l’un des plus violent et des plus meurtriers qu’ait connu le Japon. Le bilan humain est lourd : il s’élève à plus de 6000 morts et 40 000 blessés. Le séisme a brisé le lien social enisolant des personnes, en brisant des familles. Il a provoqué une persistance de chômage à un taux plus élevé qu’ailleurs en raison de la ruine des activités économiques de la ville. Sur le plan matériel, les dégâts sont également considérables et se chiffrent à 60 milliards d’euros : 200 000 maisons et 100 000 immeubles détruits.
B) Des espaces bien différenciés p. 270-271
7) On appelle « Japonde l’endroit » le littoral sud de l’île d’Honshu et le littoral Nord de l’île de Shikoku et de Kyushu. Il s’agit d’une bande littorale urbanisée de 1200 km de long, regroupant les plus fortes densités de population (80 % de la population du pays y vit et y travaille). C’est l’espace économique le plus dynamique du pays..
A l’inverse, « le Japon de l’envers » formé par les îles d’Hokkaido, leschaînes de montagnes de l’île d’Honshu et le littoral sud de Shikoku et de Kyushu sont des espaces moins peuplés, moins industrialisés et qui ont gardé un paysage plus naturel et un habitat plus traditionnel.
8) Le « Japon de l’endroit » est également appelé la mégalopole japonaise qui comprend les principales métropoles du pays (Tokyo, Nagoya, Osaka, Kobé, Kita Kyushu, Fukuoka etc.). Un réseau detransport rapide ferroviaire (le Shinkansen) et des autoroutes relient entre elles ces villes qui n’ont plus rien de traditionnel dans l’architecture et ressemblent aux mégapoles américaines
9) Les densités de population les plus fortes se rencontrent donc sur les littoraux du « Japon de l’endroit » et uniquement sur les littoraux. La surpopulation sur une étroite bande littorale entraine doncun manque de place évident. Les espaces résidentiels, industriels et les éléments naturels sont à proximité les uns des autres, ce qui implique des risques de pollution accrue de l’environnement et des risques technologiques pour la population.
C) Aménager le territoire
10) Afin d’éloigner les espaces industriels dangereux et polluants, les japonnais ont construits des terre-pleins gagnés sur lamer et reliés à la terre par des autouroutes flottantes ou des ponts.
11) Les terres pleins sont issus des matériaux de remblais extraits des carrières puis déversés dans la mer de manière à créer des formes géométriques propices à l’installation de ports artificiels avec d’immenses quais de déchargement. Les terres pleins ne sont pas uniquement réservés aux activités industrielles polluantes ;ils accueillent aussi des entrepôts (qui nécessitent de la place), les aéroports et les zones d’activité tertiaires (nouvellement construites donc plus de place sur le littoral). Cette solution n’est pas satisfaisante car les terre-pleins sont rendus responsables d’une pollution des eaux, de l’enlaidissement du paysage côtier et de la destruction de la faune aquatique.
* LECON 2 : UNE...
tracking img