Corruption et criminalite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5203 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE DE YAOUNDE II
THE UNIVERSITY OF YAOUNDE II

INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUNB.P.: 1637 YaoundéTel: 22 31 03 05Fax: (237) 22 31 89 99 | | INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROONP.O Box: 1637 YaoundéTel: 22 31 03 05E-mail: iric@uycdc.unicet.cm |


DIPLOMATIE 2010

UNITE D’ENSEIGNEMENT : CRIMINALITE TRANSNATIONALE ORGANISEEEnseignant : Dr NGWANZA Stéphane



Exposé oral d’étudiants


Thème : La corruption comme facteur multiplicateur de la criminalité transnationale organisée en Afrique















Année Académique 2009-2010

INTRODUCTION

‘Fait social total’ au sens maussien du terme, le crime organise renvoie à un ensemble de transactions mises en œuvre par toutregroupement d’individus se livrant à des activités illicites, dans l’optique d’en tirer un profit matériel. Qu’il s’agisse de groupes existant de longue date et fortement structurés (connus sous le nom générique de mafias), ou de regroupement fortuits, dont la viabilité ne va pas au-delà de l’intérêt d’un instant, la marque distinctive des entreprises criminelles aujourd’hui, est le recours qu’elles ontaux nouvelles opportunités liées à la mondialisation des échanges. Ainsi, profitant de l’accroissement de la demande des produits illicites et de l’incapacité des Etats à assurer, tant le respect des lois nationales que la régulation de l’espace international, le crime organisé se transnationalise à une vitesse exponentielle. L’on est présence de business entreprises se caractérisant notammentpar un strict respect de l’omerta, une prétention au contrôle progressif et clandestin des territoires nationaux ou transnationaux et un recours quasi-systématique a la corruption, notion fondamentale qui nous intéresse dans la présente réflexion.
De fait, régulièrement observée dans les échanges extérieurs, la corruption, simplement définie, renvoie à l’abus d’un pouvoir public à des finsprivées. Elle est constitutive une infraction réprimée par la plupart des législations pénales africaines. Hyacinthe SAWADOGO, cité par André TCHOUPIE dans l’Institutionnalisation de la lutte contre la corruption et la criminalité financière au Cameroun, l’appréhende comme un phénomène comportant cinq principaux aspects : la corruption proprement dite, le trafic d’influence, l’ingérence et la concussion,les infractions assimilées à la corruption, le détournement de deniers publics, et la destruction des pièces par les fonctionnaires. Aux fins d’englober les divers aspects de la corruption, Daniel DOMMEL, la présente comme « un acte par lequel deux personnes détournent de son objet le pouvoir confié à l’une d’elles (à un tiers dans le cas du trafic d’influence), ou par lequel l’une d’elles tentede le faire. Le prix de ce détournement peut prendre la forme d’argent mais aussi de tout autre avantage ». Courroie de transmission par excellence des activités criminelles, la corruption marque du sceau de sa permanence la criminalité transfrontalière organisée ; laquelle criminalité a été conçue en 1988 par INTERPOL comme « toute association ou tout groupement de personnes se livrant à uneactivité illicite continue, dont le but premier est de réaliser des profits, sans souci des frontières nationales ».
Frank ATTAR, praticien et universitaire chercheur en relation internationales, considère la corruption et la criminalité transnationale comme des « produits fatals… des sociétés ouvertes », c'est-à-dire des sociétés mondialisées. De fait, leur forte prégnance en contexte africain estsouvent vécue comme une fatalité. C’est ce qui fait dire à DOMMEL que, criminalité organisée et corruption sont deux « formes de délinquance » qui « s’appuient l’une sur l’autre, dissimulent et recyclent de la même façon leur profit, qui se confondent dans les mêmes flux d’argent noir, si bien qu’une action répressive n’a de chance d’être efficace que si elle s’attache à les appréhender dans...
tracking img