Coucou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1552 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DOSSIER : Les sociétés face aux risques

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tremblement_de_terre_d'Haïti_de_2010

Le tremblement de terre de 2010 en Haïti est un tremblement de terre crustal d’une magnitude de 7,0 à 7,33 survenu le 12 janvier 2010 à 16 heures 53 minutes, heure locale1,2. Son épicentre est situé approximativement à 25 km de Port-au-Prince, la capitale d’Haïti1. Une douzaine desecousses secondaires de magnitude s’étalant entre 5,0 et 5,9 ont été enregistrées dans les heures qui ont suivi.

http://www.alliance-ecologiste-independante.fr/causes-et-consequences-du-seisme-dhaiti.html

- Les conséquences : Ce séisme qui a duré plus d'une minute et dont l'épicentre n'était qu'a 17 km, au Sud de la capitale de Haïti à presque complètement détruit la ville de Port-au-Prince etles villages avoisinants. Les victimes se comptent par dizaine de milliers (vraisemblablement plus de 50 000) ce qui en fait l'une des catastrophes les plus meurtrières de ce siècle. Or, si l'on ne pouvait prévoir le lieu et l'heure du séisme (la détection des prémices des séisme n'étant pas encore aussi précise) on pouvait sécuriser les bâtiments à étage (ce qui ont et été plus meurtriers) enimposant un minimum de normes anti-sismiques à ces constructions.

Comme en Italie récemment, la fragilité des bâtiments due au non respect des normes de sécurité a conduit à un désastre humain et matériel. Un séisme de la même amplitude au Japon n'aurait vraisemblablement fait que quelques dizaines de victimes.

http://www.bme.gouv.ht/alea%20sismique/Alea_sismique%20HAITI.pdf

Lien Infotechniques.

http://www.alliance-ecologiste-independante.fr/causes-et-consequences-du-seisme-dhaiti.html

- Les causes : Les Caraïbes sont une zone tectonique majeure de la Planète. Cela est du au déplacement vers l'Est de la plaque Caraïbe qui, a l'origine, était une partie de la plaque océanique du Pacifique. Cette plaque Caraïbe est venue recouvrir la partie occidentale de l'océan Atlantiquecentral. La figure 1 due à Jolly et al. (2006) montre que ce déplacement a commencé il y a près de 110 millions d ‘années et se poursuit encore à la vitesse de 2cm/an.

Cette plaque caraïbe est guidée par deux « rails » qui sont des failles majeures, la faille Nord qui sépare la plaque caraïbe du bloc Nord américain et faille sud Caraïbe qui sépare la plaque caraïbe du bloc sud américain. Lesdeux failles ont une sismicité importante car elles ne sont pas rectilignes et, à l'instar des « rails » qui déviant localement peuvent entraîner des déraillements de trains, les failles irrégulières créent des zones de compression qui, lorsqu'elles se « relaxent », déclenchent des séismes.

L'île d'Hispaniola qui, à l'origine (Il y a 110 Ma), se trouvait à la place du Guatemala actuel estaujourd'hui sur la bordure Nord de la plaque Caraïbe où elle est traversée par la faille Nord caraïbe : ce qui occasionne de nombreux séismes dont un de l'importance du séisme du 12 janvier dernier, tous les siècles environ.

Le dernier séisme majeur de magnitude presque similaire à celui de cette semaine (magnitude 7) ayant au lieu, en Haïti, en 1842 (6.7 sur l'échelle de Richter) il était prévuqu'un autre aurait lieu au début du 21eme siècle. La ville de Port-au-Prince avait été déjà été détruite en 1770 par un séisme de même magnitude que celui du 12 janvier. Mais à l'époque la ville ne comptait quelques centaines d'habitant au lieu de 2 millions aujourd'hui.

Gestion du séisme :

Aides financières nombreuses, des secouristes, soldats et médecins envoyés par les pays, aide médicaleet nourriture. Des ONG telles que Médecins sans frontières, Action contre la faim et des associations telles que Le Comité international de la Croix Rouge sont sur place pour aider les habitants.

http://www.secours-catholique.org/dossier_55_2096.htm

A Port-au-Prince, près de 90% des établissements scolaires ont été détruit par le séisme. Un bilan catastrophique dans un pays dont 60% de la...
tracking img