Couliiineinfo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Coline Déclert 1èreS7
Commentaire littéraire
"Philosophe" a été écrit au XVIII ème siècle, pendant le siècle des Lumières, par le philosophe Dumarsais et il est apparut dans l’Encyclopédie dirigée par Rousseau.
Quelle définition Dumarsais donne-t-il du philosophe ?
Le philosophe a une démarche intellectuelle rationnelle et il se définit à travers sa relation aux hommes.

Pour montrer que lephilosophe a une démarche scientifique rationnelle, dans un premier temps nous verrons qu’il fait usage de la raison, dans un second temps nous observerons qu’il privilégie la réflexion à la passion et enfin nous constatons qu’il est en quête de vérité.
Premièrement le texte met en avant l’usage de la raison par l’utilisation du parallélisme comme "La raison est à l’égard du philosophe ce que lagrâce est à l’égard du chrétien. La grâce détermine le chrétien à agir ; la raison détermine le philosophe." C’est une comparaison implicite entre le philosophe et le chrétien ce qui met en valeur le coté rationnel du philosophe.
Il s’appui sur une double négation dans l’extrait "Le philosophe n’est pas tellement attaché à un système qu’il ne sent toue la force des objections." pour montrer quele philosophe n’accepte une idée que à partir du moment où ne peux rien lui objecter.
La comparaison insiste sur les procédés de répétition et d’antithèse dans la citation "Le philosophe comprend le sentiment qu’il rejette avec la même netteté qu’il entend celui qu’il adopte." pour souligner l’idée d’objectivité et l’honnêteté intellectuelle propre au philosophe.
L’asyndète a été exploitédans l’extrait "L’esprit philosophique est donc un esprit d’observation et de justesse, qui rapporte tout à ses véritables principes ; mais ce n’est pas l’esprit seul que le philosophe cultive ; il porte plus loin son attention et ses soins." pour faire une conclusion, montrée par le mot donc, sur l’esprit du philosophe qui insiste sur l’observation et sur la vérité. C’est l’usage même de la raison.Deuxièmement Dumarsais montre que le philosophe privilégie la réflexion à la passion par l’utilisation du verbe regarder, de la métaphore et de la comparaison comme dans l’extrait suivant "… ainsi il regarde comme une maxime très opposée au progrès des lumières de l’esprit que de se borner à la seule méditation et de croire que l’homme ne tire la vérité que de son propre fonds …" , il insistesur l’observation. La comparaison est utilisée pour marquer l’opposition entre l’esprit des Lumières et un esprit qui accepte tout sans critiquer, c’est l’esprit éclairé. Il y a un double sens : être éclairé ou avoir éclairé. La métaphore de la lumière est importante car elle est utilisée par tous les philosophes, cette métaphore est liée à la raison qui supplante la religion. "Esprit borné" estune métaphore pour mettre en valeur un esprit qui semble fermé à toutes formes de progrès.
Il utilise un procédé stylistique intensif dans la citation "La plupart des hommes sont si fort livrés à leurs opinions qu’ils ne prennent pas seulement la peine de pénétrer celles des autres." parce que "si … que" est renforcé par "pas seulement" pour faire une opposition implicite du philosophe qui sedifférencie des autres. C’est une connotation péjorative des hommes présentés comme égocentrique.
Il dresse un portrait péjoratifs des hommes comme "La plupart des grands, à qui les dissipations ne laissent pas assez de temps pour méditer, sont féroces envers ceux qu’ils ne croient pas leurs égaux.", les grands sont oisifs et non tolérants. Pour le philosophe l’ignorent ne devrait pas se permettre dejuger.
Le philosophe est opposé au fanatisme et à la superstition dans l’extrait "Au contraire où règne le fanatisme et la superstition, règnent les passions et l’emportement. Le tempérament du philosophe, c’est d’agir par esprit d’ordre ou par raison." Selon Dumarsais les passions et l’emportement dépassent la sagesse. C’est un raisonnement déductif qui met en avant l’ordre et la raison....
tracking img