Cour de musique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1954 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1ère Oeuvre : Copland - Fanfare for the Common man.

Les influences dans la musique de Copland :
- La musique populaire de son pays
- La découverte du jazz
- Les paysages (Appalachian Springs -> chaîne de montagnes)
- Le minimalisme ( = mouvement)

Copland est un compositeur très connu aux Etats-Unis. En France, on le connaît très peu et essentiellement grâce à ses ballets :(Appalachian Spring, le plus connu et le plus interprété, et Billy the Kid, le deuxième plus connu). Il s'est inspiré de la musique populaire américaine. Il a d'ailleurs écrit deux receuils de vieilles chansons américaines, arrangées pour petit ensemble. Ces arrangements sont destinés à une voix et un petit orchestre.
Ecoute de The Boatmen's Dance de Copland.
Dans cette chanson, au début de chacun descouplets, il y a un petit passage lent. A l'origine, c'est une chanson de menestrels et dans l'accompagnement, Copland cherche à immiter le banjo. Il y a aussi des changements récurents de tempo.
Ecoute de Long time ago de Copland.
Pour cette chanson, il utilise une balade du XIXè siècle.
Ecoute de Simple Gifts de Copland.
Aussi appelée Shaker Song (les hommes d'un côté, les femmes del'autre) a servi auparavant dans le ballet Appalachian Spring (1943-1944) et ressemble vraiment à une musique de ballet. Puis, comme cette mélodie a eu un immense succès, il l'a reprise dans ses vieilles chansons américaines. Il en a fait aussi, un thème et variation.
Ecoute de I bought me a cat de Copland.
C'est une chanson vivante et absurde, à l'origine pour les enfants. La voix et lesinstruments sont utilisés pour les onomatopés et immiter les cris d'animaux.
Billy the kid est un des ballets les plus enregistrés et les plus joués. C'est une oeuvre qui a connu un succès énorme. A l'intérieur, on trouve des airs de cow-boys et des airs de musique traditionnelle.
Ecoute de Prairie night de Copland
Copland a aussi composé pour voix et accompagnement piano. Par exemple, Twelve Poemsof Emily Dickinson.
Ecoute des Twelve Poems of Emily Dickinson de Copland : "Chariot".
Copland en a fait une autre version pour voix et orchestre de chambre. Leur titre, correspond au premier vers des paroles, sauf pour "Chariot".
Fanfare for the Common man a été de nombreuses fois reprises :
Par Greg Lake lors des Jeux Olympiques de Montréal en 1970
Par Woody Herman et sonorchestre en version Jazz.
Dans le film : Il faut sauver le soldat Ryan.
Dans un reportage sur le 11 septembre 2001
Dans un journal télévisé Mexicain.
Dans sa symphonie n°3, Aaron Copland a lui même repris ce thème dans le IVè mouvement.
Ecoute du IVè mouvement de la symphonie n°3 de Aaron Copland.
Ecoute d'un extrait : "Toccata" de l'Orféo de Monteverdi.
--> Orchestre Baroque--> Cordes, frotées, pincées, cuivres et percussions.
--> Un tempo vif, une intensité agressive, le présence d'un seul thème répété trois fois. Et à chaque fois, on ajoute des instruments, cela s'appelles un phénomène d'accumulation. C'est ce que Copland fait dans son oeuvre Fanfare for the Common Man.
Ecoute de Rodéo : ballet de Aaron Copland.
C'est un ballet qui ressemble beaucoup à desmusiques de films (westerns notamment).
Ecoute de Lincoln Portrait de Aaron Copland.
Dans Fanfare for the Common Man, on a les instruments suivants :
-4 Cors en Fa
-3 Trompettes en Sib
-3 Trombones
-1 Tuba
-Timbales
-Grosse caisse
-Tam-tam (Gong plat)

Ce morceau est donc composé de 46 mesures et a une durée d'environ 3 minutes. C'est un morceau relativement bref, ce quipeut aussi donner une explication du mot Fanfare. Dans cette partition, on peut trouver des indications de tempo, de nombreuses : Ritenuto, broaden... Le côté solenel de cette oeuvre est amplifié par le rythme du début (deux courtes, une longue - anapeste) par le point d'orgue de la fin, par l'intensité croissante... Ce côté solenel est renforcé par le côté patriotique, optimiste, héroique, dû à...
tracking img