Cour d'economie industrielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5001 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Economie Industrielle

CHAPITRE 1 : La comptabilité nationale 
La comptabilité nationale est de la macro comptabilité qui considère une économie sur un lapse de temps on parle de comptabilité de flux. Elle permet d’effectuer le compte d’une nation et traite les données économiques pour aboutir à des indicateurs tels que le PIB. Elle évalue les performances d’un pays sur un periode donné. EnFrance la comptabilité nationale est tenue par l’INCEE depuis 1950 suivant une nomenclature qui a abouti au SECN (système élargie de comptabilité nationale) depuis 1992.

I. Le circuit économique
La comptabilité nationale est la représentation chiffrée du circuit économique qui décrit les flux de biens et de monnaie crée et échangés dans une économie. Selon l’INCEE la production est« L’activité socialement organisé destiné à créer des biens et des services à partir de différents facteurs de production. Elle est au centre du circuit. Les échanges se font sur le marché et sont des flux réels. Le marché est le lieu théorique ou se rencontre l’offre et la demande. Dans le circuit économique différents agents agissent de différentes manière, la comptabilité nationale ne considère que lesrésidents sans tenir compte de leur nationalité, ces agents sont regroupés selon leur fonction économique principale, en secteurs institutionnels.
Les premiers types d’agents sont les producteurs, les entreprises, l’état et les institutions sans but lucratif au service des ménages. Les producteurs peuvent fournir des biens ou services marchands ou non marchands et des services financiers ou nonfinanciers.
2eme agent : Les ménages sont des groupes de personnes qui décident seuls de leurs dépenses. Ce sont des unités institutionnelles dont la fonction économique principale consiste à consommer et éventuellement à produire dans le cadre d’une entreprise individuelle.
3ème type d’agent : Le reste du monde. Il permet de considérer les importations et les exportations ainsi que les mouvementsd’argent. Balance des paiements = B. commerciale (X-M)+ B.des capitaux

Il existe trois types d’opérations qui lient les agents :
Production (P
Création Importation (M
1. Opérations sur B&S
Utilisation Consommation finale (CF)
Consommation intermédiaire (CI)
Exportations (X)
Variation des Stocks (VarS) Investissement(I)
Formation Brute du Capital Fixe(FBCF)-------------------------------------------------
P+M = CF + CI + X+ VarS + FBCF
2. Opération de répartition
Il s’agit de distribution de redistribution et d’utilisation des revenus issus de la production. Elle se fait entre les salariés et les propriétaires d’unités de production mais aussi entre l’état et les contribuables.
3. Opérations financières
Les ménages ont une capacité definancement, les entreprises peuvent avoir recours à l’autofinancement ou avoir des besoins de financement. Quand les besoins de financement rencontrent les capacités de financement il y a alors opération financière ils s’effectuent entre créances et dettes sur le marché financier.

II. La détermination du PIB
Le PIB rassemble l’ensemble des richesses créées par les résidents quelque soit leurnationalité. Le PNB rassemble l’ensemble des richesses crées par les Français quel que soit leur localisation. Les richesses sont les productions moins les consommations intermédiaires. Le PIB ne tiens pas compte des amortissements d’où le terme brute, ni de la nationalité ni du territoire d’où le terme intérieur.
a. En termes de quantité : P + M = CI +F +X
Avec F = C + I + G et I = Va rS +FBCF
P + M = CI + C + VarS + FBCF + G + X
 PIB = P – CI = C + VarS + FBCF + G + (X – M)

Au niveau d’une entreprise : VABi = Pi – j=1nCIij
VAB = i=1nVABi = PIB

b. En termes de valeur :
VAB = Rémunération des salariés + Rémunération du capital + Impôts sur la production – Subventions
Au final = PIB = VAB + TVA + Droits de douane
VAB = Valeur Ajouté Brute

III. Les...
tracking img