Courage aristote

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3022 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|
|
|
|
|
|


Si inspirer s’est « faire naître l’enthousiasme créateur chez quelqu’un, faire naître dans le cœur, dans l’esprit un sentiment, un dessein, susciter » alors on peut penser que les écrits d’Aristote peuvent aujourd’hui encore et pour longtemps aider à comprendre le monde. L’expérience de la vie, champs de travail du philosophe, fait écho au travail duclinicien qui a pour objet la « connaissance du terrain par « examen direct ». Ce parallèle me semble d’autant plus pertinent qu’Aristote était un observateur de la vie qui s’intéressait au réel comme le clinicien peut le faire en situation de travail. D’ailleurs le courage tel que l’exprime Aristote, est un courage qui s’apprécie en situation, dans un contexte d’univers instable comme peut l’être celuidu clinicien. Aristote a crée et utilisé une méthode de recherche efficace et rigoureuse qui prône l’observation systématique des faits avant toute réflexion. On qualifie généralement la philosophie d’Aristote de réaliste (qui a pour visé le réel). Il utilise la dialectique (art de la discussion) et l’analytique qui est fondée sur l’expérience et l’observation : en ceci ses méthodes se rapprochentdes outils de la clinique. Il procède à des enquêtes quasi sociologiques et fait preuve d’empirisme à la différence de Platon qui imagine une société idéale voire utopique. Aristote est soucieux de respecter une certaine diversité à l’intérieur de la cité.
Ce lien avec la clinique me semble donc particulièrement intéressant à approfondir en s’appuyant sur les textes d’Aristote et plusparticulièrement sur le texte d’Ethique à Eudème qui est un traité de philosophie pratique qui a pour objet l’investigation générale de ce qui est bien.

COMMENTAIRE
« Courage » puise ses racines en grec, en latin et en ancien français, ce qui peut expliquer une certaine confusion à la source :
* Grec : « andrea » exprime la virilité,
* Latin : « fortitudo » exprime la fermeté d’âme,tenir fermement,
* Ancien français : «cuer » qui signifie cœur, conçu comme le centre de la force morale.
Chez Aristote, l’homme courageux à cette capacité à tenir bon jusqu’à mettre sa vie en jeu, il demeure sans crainte en présence d’une noble mort ou d’un péril imminent pouvant entraîner la mort. Pour Aristote, la plus noble mort est celle rencontrée à la guerre où l’homme est exposé auplus grand et au plus beau des dangers. Ceci fait référence à l’idéal héroïque d’Homère prêt à mourir pour la cité. Le courage auquel Aristote fait référence est donc un courage politique et patriotique. La qualification de courageux n’est donc pas attribuée aux dangers de la mer ou face à la maladie par exemple.
Aristote pense que celui qui développe le plus de courage et celui qui possèdebeaucoup car en mettant sa vie au service d’une belle cause, il renonce à beaucoup par rapport à celui qui possède peu. Pourtant, il me semble que celui qui a peu de chose : « l’anonyme », donne tout ce qu’il possède en échange de peu de profit alors que celui qui possède, aura généralement une gloire posthume et laissera sa famille à l’abri du besoin.
Le courage, comme toute vertu, porte enlui-même sa propre fin qui est un acte noble et beau pour soi et pour le service à la cité.
Aristote déroule un argumentaire logique et imparable où la forme et le fond du texte servent un discours parfaitement démonstratif.
Les trois paragraphes suivent une construction qui introduit une idée puis son contraire (le terme « contraire » est utilisé 3 fois dans chacun des paragraphes) pourexpliciter les différences entre l’homme courageux, l’homme lâche et l’homme téméraire.
Dans le premier paragraphe, Aristote associe le courage à une disposition intermédiaire mais combien importante la « médiété ». Les adjectifs « excessifs » et « insuffisants » sont associés alternativement à « crainte » et « confiance » :
* si l’homme est  « lâche » alors la crainte est excessive et la...
tracking img