Courrier des lecteurs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (361 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Tremblant, et ses légendes d’hiver!

La semaine passée M. Gouin cherchait une légende à créer pour redonner une identité et un intérêt à la municipalité de Lac supérieur et bien à Ville deMont-Tremblant pas de souci de ce côté là.
En effet des légendes et des contes nous en vivons tous les jours.
Celle dont je vais vous parler aujourd’hui est celle du « Médecin de Famille », qui n’est pasun monstre aquatique à 3 têtes mais plutôt un homme invisible.
« Il était une fois un patient qui après plusieurs mois d’attente réussissait enfin à voir son médecin dit « de famille ». Car médecinde famille ne veut pas dire un médecin disponible en tout temps pour ses patients (comme il en existe encore en Europe et qui se déplace à domicile pour le bien de leurs patients), ça c’est une autrelégende, mais plutôt un médecin responsable de notre dossier. Ce brave médecin m’invita chaleureusement à être un de ses patients désignés et on remplit ensemble un dossier afin d’officialiser lachose. Adouber tel un chevalier de la table ronde je sortis heureux du cabinet avec la fierté d’avoir un « médecin de famille » juste pour moi, un médecin personnel, je serai à partir de maintenant suivipar une personne responsable qui connaît mon dossier et qui s’intéresse à ma personne afin que je reste en santé le plus longtemps possible. Fini de vivre dans l’insécurité et les salles d’urgencedes cliniques comme de nombreux autres concitoyens de la Belle Province. Tout allait bien j’avais besoin d’une prise de sang une prescription m’attendait à la réception de la clinique, nul besoin deperdre une journée sur des chaises inconfortables pour un simple bout de papier. Mon médecin veillait.
Mais un jour un sort fût jeté sur mon médecin, qui d’homme invisible, devint mercenaire et disparuhappé par une divinité visible « Cet or écartera de vos autels vos prêtres et vos serviteurs » (Shakespeare, Timon d’Athènes). De ce jour se créa une légende et un sort dont le charme n’est pas...
tracking img