Cours asie orientale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3118 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Asie Orientale : une aire de puissance en expansion

Aire de puissance : L’aire de puissance peut être définie comme un espace géographique constitué d’un ensemble d’Etats ou de régions qui, par son poids économique, par son rôle d’impulsion de l’économie mondiale, éventuellement par son poids démographique, son influence politique, militaire ou culturelle occupe une place prépondérantedans l’organisation géographique du monde.

Les notions de puissance et d’aire de puissance doivent être abordées en géographie sous l’angle spatial : en quoi le territoire est-il un facteur de puissance ? En quoi porte-t-il les marques de la puissance ? Quelles sont les échelles de la puissance ?

Asie Orientale : carte page 200 : un vaste ensemble géographique hétérogène. Il sedéfinit comme la façade pacifique de l’Asie. Il regroupe 18 pays. Elle se caractérise par l’influence historique de la civilisation chinoise notamment grâce à la diaspora.

La problématique essentielle du sujet est : Comment l’Asie Orientale est-elle devenue un pôle essentiel de la mondialisation ?

I. Un atout majeur : la population.
1. Le premier foyer de peuplement de la planète.Doc 7 page 203 : peuplement très dense essentiellement littoral. Exemple : Shanghai a une densité de population moyenne 2804 hab au Km2
Document 3 page 202 : la population chinoise domine cet ensemble qui représente 85% de la population régionale.
Document 3 page 202 : fortes densités est la règle.
|L'Asie orientale dans son ensemble comprend 1,4 Milliards d'habitants : soit 23% de la populationmondiale |
|les densités sont supérieures à 300 hab/km2 à l'exception de la Chine, mais si l'on ne considère que la partie littorale, on est |
|largement au dessus. |
|les populations se concentrent dans les plaines et les collines et peu dans lesmontagnes => dans ces plaines, les densités rurales |
|sont souvent égales à 600-700 hab au km2. |
|la zone étudiée comprend une cité-Etat (un espace géographique contrôlé exclusivement par une ville, qui possède généralement la |
|souveraineté) : Singapour => on y trouve de très fortes densités maisil s'agit alors de densités urbaines. |
|La plupart des indicateurs démographiques sont des indicateurs de pays riches : |
|l'indice de fécondité est bas : la fécondité est partout en dessous du seuil de renouvellement. En Chine c'est le fait d'une politique|
|impérative de limitation des naissances (politique del’enfant unique), elle a aujourd’hui un taux de fécondité inférieur aux USA |
|natalité et mortalité sont faibles : population jeune qui limite volontairement les naissances => maîtrise de la contraception (dès |
|1951 au Japon) |
|L'espérance de vie est élevée, même si laChine est encore en retrait. |
|Mais l'ensemble se distingue des pays riches par la jeunesse de la population et le déséquilibre du sex ratio, en particulier en |
|Chine. |
|La métropolisation est forte :|
|Document 1 pge 203 : ville champignon : Ville qui se développe très rapidement, notamment du fait de l'accroissement de la population.|
|Document C page 202 : taux d’urbanisation élevé (Singapour : 100%) |
|Les...
tracking img