Cours copie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1199 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Shoah Histoire d’un génocide

Le terme génocide est un néologisme formé en 1944 par Raphael Lemkin, à partir de la racine grecque genos, « naissance », « genre », « espèce », et du suffixe « cide », qui vient du terme latin caedere, « tuer », « massacrer ». Définissant ce mot hybride comme le crime contre l'humanité perpétré par les nazis contre les peuples juif et tzigane durant laSeconde Guerre mondiale. « Par génocide, nous entendons la destruction d'une nation ou d'un groupe ethnique. »

En hébreu, Shoah signifie catastrophe et aussi destruction. Ce terme est de plus en plus employé, de préférence à "holocauste", pour désigner l'extermination systématique des Juifs perpétrée par le régime nazi durant la seconde guerre mondiale de 1941 à 1945.

Près de 6 millions de Juifs(5 700 000 d'après l'estimation du tribunal de Nuremberg) – soit les deux tiers des Juifs d'Europe, hommes, femmes et enfants - furent assassinés durant cette période pour des raisons racistes. Selon Hitler et les dirigeants nazis, la race juive était une menace pour la pureté du sang allemand et donc pour la préservation de la race aryenne.

La connaissance du génocide juif s'appuie sur dessources multiples: pièces officielles et documents d'époque; témoignages de survivants ; aveux circonstanciés d'exécutants devant les tribunaux; correspondance, discours, publications d'époque ou d'après-guerre. Les historiens travaillent depuis un demi-siècle sur des centaines de milliers de pièces d'archives.

En quoi est-ce un crime contre l'humanité ?

L'extermination des Juifs durant laseconde Guerre mondiale se distingue par son caractère industriel, bureaucratique et systématique qui justifie cette appellation de Crime contre l'Humanité.

Selon le statut de Rome de la cour pénale internationale (art 7), l'extermination systématique dont fut victime le peuple juif constitue un crime contre l'humanité. En effet l'extermination des Juifs fit l'objet d'un programme politique nommé"Endlösung" - la solution finale - appliqué systématiquement en Allemagne et dans tous les pays alliés ou occupés. Le peuple juif avait jusque là subi de nombreuses formes de persécutions (exclusion, ghettos, pogroms); le IIIe Reich mit en place une forme extrême: une entreprise d'annihilation qui avait pour but de faire disparaître à jamais tout un peuple de la surface de la Terre.

Selon lestatut de Rome de la cour pénale internationale (art 6) la stigmatisation du peuple juif à cause de ses origines raciale constitue un crime de génocide.

Le génocide s’entend de l’un quelconque des actes ci-après, commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :

Aujourd'hui l'article 6 du statut de ROME la Cour pénaleinternationale définit le crime de génocide. Elle précise qu'il s'agit d'un crime se distinguant par :
• l'intention d'extermination totale ou partielle d'une population ;
• la mise en œuvre systématique, (donc planifiée) de cette volonté.
Le terme de génocide ne s'applique qu'à des crimes ordonnés par un gouvernement ou un pouvoir de fait. Ce pouvoir dispose en général desmoyens nécessaires pour légaliser ses actes après coup, ce qui justifie le recours à une législation internationale d'exception.

Victime

← Les Juifs

← Les tsiganes

← Certaines populations slaves

← Les handicapés

← les homosexuels

Les auteurs

Dirigé par Adolf Hitler, le Troisième Reich a exterminé en masse les victimes du génocide nazi

Contexte historiqueLa seconde guerre mondiale

Les caractéristiques

← La déportation

La déportation commence en mars 1942. Raflés et brutalisés, les Juifs sont entassés dans des trains – le plus souvent dans des wagons à bestiaux - à travers toute l'Europe. Ceux qui survivent au voyage aboutissent aux camps, tous établis dans la Pologne occupée.

← Les camps d'extermination
Les camps...
tracking img