Cours de chimie seconde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 6 (1339 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Seconde – Sciences Physiques et Chimiques 1ère Partie : La santé – Chapitre 5

Cours

Les molécules présentes dans les médicaments
Les médicaments reposent sur environ 2 000 molécules qui sont souvent complexes. Différentes représentations ont été imaginées pour modéliser ces molécules. 1 – Les molécules et leurs représentations 1.1 – Formule brute La formulation d’un médicament faitintervenir de nombreuses molécules, dont celles de la (ou des) substance(s) active(s). Une molécule est une association d’atomes. C’est de fait un édifice chimique électriquement neutre. La formule brute d’une molécule indique la nature des atomes qui la constituent et le nombre de chacun de ces atomes. Ce nombre est précisé en indice, à droite du symbole des atomes. Exemple : le chloral, molécule quiétait autrefois utilisé comme soporifique et anesthésique, a pour formule C2HCl3O. Elle est l’association de 2 atomes de carbone, d’1 atome d’hydrogène, de 3 atomes de chlore et d’1 atome d’oxygène. 1.2 – Les liaisons covalentes Dans les molécules, les atomes mettent en commun des électrons de leur couche externe. Les électrons mis en commun par deux atomes sont considérés comme appartenant à cesdeux atomes. Une liaison covalente correspond à la mise en commun de deux électrons par deux atomes, chaque atome fournissant un électron. Elle se schématise par un trait, « ― ». Les liaisons covalentes permettent aux atomes de gagner le nombre d’électrons dont ils ont besoin pour satisfaire la règle de l’octet (ou duet). Par exemple, deux atomes d’hydrogène peuvent mettre en commun leur uniqueélectron pour former une molécule de dihydrogène. Les deux électrons mis en commun appartiennent aux deux atomes, qui vérifient ainsi la règle du duet. Deux atomes peuvent mettre en commun deux électrons (un par atome), quatre électrons (deux par atome) ou six électrons (trois par atome) : cela conduit à des liaisons covalentes multiples (simples, doubles, triples) représentées par un simple, double outriple trait. Par exemple, la molécule de dioxyde de carbone CO2 permet à l’atome de carbone et aux deux atomes d’oxygène de satisfaire l’octet : l’atome C apporte les 4 électrons de sa couche externe et en gagne 4 supplémentaire en établissant des liaisons covalentes doubles avec les atomes O ; il est alors entouré de 8 électrons. Remarque : importance des électrons externes restés célibatairesLa forme coudée de la molécule d’eau 1.3 – Formules développées et semi-développées Dans la formule développée d’une molécule, toutes les liaisons entre atomes apparaissent. Dans la formule semi-développée, les liaisons concernant l’hydrogène ne sont pas représentées. 1

Seconde – Sciences Physiques et Chimiques 1ère Partie : La santé – Chapitre 5

Cours

Remarque : les molécules utiliséesdans les médicaments sont souvent complexes, et les chimistes préfèrent utiliser la représentation topologique : les atomes de carbone et les atomes d’hydrogène qui leur sont liés, ainsi que les liaisons C–H, n’y figurent pas. Ci-contre, la formule semi-développée (a) et topologique (b) de l’adrénaline.

1.4 – Les modèles moléculaires Les modèles moléculaires permettent de modéliser les moléculesafin de visualiser l’arrangement à trois dimensions (3D) des atomes qui les constituent.  Dans les modèles moléculaires éclatés (ci-dessous à gauche), les liaisons sont matérialisées par des tiges et les atomes par des boules colorées.



Dans les modèles moléculaires compacts (ci-dessus à droite), les liaisons n’apparaissent pas, mais les proportions sont mieux respectées. 2

Seconde –Sciences Physiques et Chimiques 1ère Partie : La santé – Chapitre 5 Chaque atome est représenté par une boule de couleur conventionnelle : carbone hydrogène oxygène chlore, fluor azote

Cours

Ainsi, ci-dessous, les modèles représentaient la molécule de chloral, C2HCl3O.

2 – Utilisation des règles du duet et de l’octet En utilisant les règles du duet et de l’octet, on peut déterminer la...
tracking img