Cours de eco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1079 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 1 : L’ECHANGE SUR LES MARCHES

A. Le fonctionnement du marché

Marché : lieu physique ou abstrait de rencontre de l’offre et de la demande d’un produit à un certains prix.

Prix : valeur monétaire que le vendeur donne à son produit.

❖ Les composantes du marché :

• La demande : Pr la quasi-totalité des produits, elle est une fonction décroissante du prix.
+ Le prixaugmente, +la demande diminue.
Parmi les déterminants de la demande, le prix, le prix des produits substituables, le revenu, la qualité, goût…
• L’offre : une fonction croissante du prix.
La hausse du prix stimule la hausse des quantités offertes.
Les principaux déterminants de l’offre : la concurrence, le pvr d’achat des consommateurs, les technologies utilisées.
Le progrès techniquepermet la baisse des coûts de production et stimule l’offre des producteurs.
Les prescripteurs sont également déterminants de l’offre (prescrire : médecin, école…)
• Les marchés environnants : le marché des produits substituables à ceux de l’entreprise (pomme-poire)
Le marché support des produits de l’entreprise : indispensable l’un à l’autre. (voiture-carburant ; stylos-encre)
Le marchégénérique : de tous les produits liés à ceux de l’entreprise.

❖ Les critères de la concurrence pure et parfaite

Pas de monopole ni d’entente illicite

• Homogénéité des produit : les produits proposés par toutes les entreprises en concurrence sont semblables, comparables…
• Atomicité de l’offre : toutes les entreprises en concurrence sont de petites ou de grandes tailles. Aucunen’est capable d’imposer sa loi.
• Transparence du marché : du point de vue de l’offre, les conditions de productions de chacun des offreurs sont connues.
• Ouverture du marché pour les offreurs : permet de s’installer librement sur un marché, pas d’obstacle (technologique), financiers, administratifs. Difficile de s’installer et de partir
• Fluidité du marché : les consommateurs peuventpasser d’un offreur à un autre. Il y a des marché ou il n’y a pas de fluidifié de marché : poste, SNCF
Prix d’équilibre : le meilleur prix possible théoriquement. Il égalise l’offre et la demande.
Quantité d’équilibre : c’est à la quantité d’équilibre trouvée que les producteurs sont réaliser le plus de bénéfices.
EX : On vend tout les dimanche 10 kg de pomme
Un vendeur vient avec 15 kg (5 deperdus)
Un vendeur vient avec 5kg (il aurait put vendre plus)

Dans la réalité, les producteurs mettent en œuvre des stratégies de différentiation pour justifier les différences de prix.
Les producteurs noient leurs offres dans des propositions globales qui empêchent la comparaison objective (prix)
Les producteurs s’entendent pour se partager le marché : illicite, bloquer les prix.
Enfaite,la concurrence pure et parfaite est un schéma théorique vers lequel il fait tendre.

❖ L’élasticité de la demande par rapport au prix
Étude de l’influence d’une augmentation de prix sur le niveau de la demande

Lors ce que le prix augmente, la demande baisse
Lors ce que le prix baisse, la demande augmente
Cette influence diffère celons les produits.

Exception : les produitsde luxe : le prix augmente, la demande augmente.

✓ Les produits alimentaires de base ne diminuent que de peu la demande (lait)
✓ La demande est inélastique
✓ Les loisirs : cinéma…, la demande baisse fortement
✓ La demande est élastique
✓ Lors ce que le prix augmente d’un certain %, et que la demande baisse du même %, on dit que la demande est iso élastique.
Ex :logement, vêtement

B. La monnaie dans l’échange

Monnaie : outils qui permet de se procurer un bien ou un service lui permettant de satisfaire un besoin.

❖ Fonction de la monnaie :

• Unité de compte : permet de comparer la valeur des choses par rapport aux autres y compris lors ce que ces choses remplissent des fonctions sociales totalement différentes

• Instrument...
tracking img