Cours de philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie. José Fontaine

1. La Philosophie et les Enfants

Nous constatons que les questions posées par les enfants dès leur plus âge sont souvent des questions philosophiques. À ces questions, nous ne pouvons donner de réponse précise comme dans le cas de la vie quotidienne ou de la science. En effet, donner des réponses précises, scientifiques à ce type de questionnement est le malheurde la question. En effet, les questions philosophiques concernent un domaine de la réalité où les questions n’appellent pas de réponse précise. Si nous donnons une réponse précise, scientifique à ce genre de question, nous établissons cette réponse comme vérité dans ce qu’elle a d’immédiat, de rigide. La réponse que nous avons donnée a fait place au vide. Le vide créé par la réponse immédiate quinous fait perdre l’ouverture, la richesse de l’interrogation, de pouvoir chercher, envisager une autre réponse. Cette réponse est donc bien le malheur de la question.

2. L’Invention de l’Enfance

Sous l’Ancien Régime, l’enfance était considérée comme un état de latence destinée à disparaître au cours d’un apprentissage qui établit que ce qui fut sera. L’enfant sera donc un copier/coller de cequ’étaient ses parents. Son sort est fixé d’avance. Il est ″un adulte en réduction″.

À la Révolution Française, cette vision de l’enfance change radicalement. La société se met en mouvement et se fonde sur les libertés à prendre ensemble pour décider du visage que va prendre cette société. Les enfants doivent être préparés à se former, à devenir des citoyens. La société se doit de lesaccompagner en vue de leur autonomie, ceci étant valable pour les enfants mais aussi pour les personnes de tous âges et de toutes les conditions qui se trouvent manquer de ce qui nourrit la société toute entière, la liberté, l’autonomie subjective de chaque individu.

3. L’Intégration

La société Moderne invente, en même temps, l’enfance, la démocratie et l’école. Cette société s’occupe des enfantsnormaux mais s’inquiète très rapidement des handicapés. Elle prend en charge les handicaps dits ″rassurants″ et très rapidement des ″non rassurants ″.
Nous remarquons, dans la vie quotidienne, des aménagements destinés à ces personnes et qui prouvent que la société a la volonté d’intégrer au mieux tous ces handicaps. Nous sommes loin du compte mais la machine est en route et progresse tous lesjours. Cela prouve cette volonté d’intégration.
Avec l’invention de l’enfance, les aînés ont aussi leur reconnaissance avec la prise en compte des personnes autrefois inutiles socialement que sont les personnes du ″troisième âge″.
La Sécurité Sociale est la preuve concrète de l’évolution des idées en consacrant une part importante (20%) du PIB à tous les allocataires sociaux.
Par allocatairessociaux, il faut entendre :

➢ Les femmes en repos d’accouchement
➢ Le versement d’allocations familiales
➢ Les indemnités de maladie
➢ Les indemnités de chômage
➢ L’indemnisation des accidents du travail
➢ Les pensions
➢ Les indemnités d’invalidité
➢ …

Ce budget de la Sécurité Sociale est entièrement redistribué chaque année.

4. Karl Marx (1818-1883)Dès son origine, l’Homme est en conflit avec la nature, et ce conflit est le travail. L’Homme doit travailler pour arracher à la nature les éléments nécessaires à sa survie. Lorsqu’on pense travail, nous imaginons aisément que le travail se décompose en deux responsabilités bien distinctes : celui qui organise, planifie, dirige ce qui doit être réalisé, ce qui représente une infime partie del’humanité. Et celui qui exécute le travail planifié par d’autres, ce qui représente la grosse majorité de l’humanité. Nous remarquons immédiatement que deux catégories sont en train de se distancier, les dominants et les dominés. Cela a donné naissance à la lutte des classes, les dominants cherchant toujours et encore à accroître leur pouvoir de domination, jusqu’à en arriver à s’approprier l’Homme...
tracking img