Cours de psychosociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3086 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre I Quelques jalons théoriques

1. Les définitions des Classiques

Les prix étaient avant déterminés en fonction de la hiérarchie sociale. Dans nos sociétés modernes, il y a un lien entre la rationalité des individus et le lien social.

1.1. Rationalité et coordination : « la Fable des abeilles » de Bernard Mandeville ; Adam Smith et la main invisible

Ce qui permet à l’économiede se développer comme discipline autonome, c’est l’hypothèse de rationalité : le 1er texte à cet égard est une fable écrite par Bernard Mandeville : « Fable des abeilles, vices privées, bénéfices publics » qui rend indépendant le raisonnement économique du raisonnement moral. (1714)
Dans le domaine de l’économie, il vaut mieux être immorale et obéir à son intérêt propre plutôt qu’être moral cequi appauvrirait la société.

Adam Smith publie en 1976 : « La Recherche sur l’origine des Nations ». Il a cette idée de la main invisible : « ce n’est pas de la bienveillance du boucher, du brasseur ou du boulanger que nous attendons notre diner mais, bien du soin qu’ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité mais à leur égoïsme et ce n’est jamais de nos besoinsque nous leur parlons, c’est toujours de leur avantage. »
Deux thèmes chez Smith sont encore au cœur des débats :
* La conduite des individus est dictée par leurs intérêts personnels. On parle d’homo oeconomicus : dans le comportement de production et de circulation des biens on considère les agents rationnels.
* Ce qu’on appelait l’harmonie sociale c’est à dire le « tenir ensemble «  dela société pour Smith est produite non pas par l’Etat mais par la coordination des intérêts individuels sur le marché.
Ces deux thèmes sont des thèmes centraux de la pensée libérale. 
Cette idée de principe d’intérêt individuel est reprise par l’ensemble des Classiques (Ricardo, Mill, Say).

1.2. Rationalité et calcul : le  « felicific calculu »s  de Jeremy Bentham

Cet individu égoïste vaêtre théorisé en terme de calculs économiste par un juriste anglais : Jeremy Bentham. Fondateur d’une doctrine qui va théoriser le principe d’intérêt : c’est l’utilitarisme, fondement de base des théories classiques.
Elle repose sur deux principes :
* Le principe du « plus grand bonheur pour le plus grand monde » : principe d’utilité collective qui doit guider l’action de l’Etat et dulégislateur. Il faut penser à l’utilité de la collectivité.
* Le principe d’utilité individuelle dont il va donner une description en terme de calculs des peines et des plaisirs, le felicific calculus : chaque fois que je commet un acte, je peux y associer des peines et des plaisirs et je peux faire un calcul. Il va faire une liste des peines et des plaisirs :
* Les peines : peines de laprivation, les peines liées à la frustration des sens (faim, soif, gout, odorat, toucher, son, vue, température, maladie, effort), peines de l’inaptitude, peines de l’inimitié, peines de la mauvaise renommée, peines de la piété (religion), peines liées à la bienveillance ou a la sympathie envers autrui (être triste pour ou avec quelqu’un d’autre), peines liées à la malveillance, peines liées à lamémoire, peines de l’imagination, peines de l’attente, peines liées à une association d’idée en matière de peine.
* Les plaisirs : plaisirs des sens, plaisirs de la richesse, plaisirs des savoirs faire, les plaisirs de l’amitié, les plaisirs de la bonne renommée, les plaisirs du pouvoir, les plaisir de la piété, les plaisir de la bienveillance, les plaisirs de la malveillance, lesplaisirs de la mémoire, les plaisirs de l’imagination, les plaisirs de l’attente, les plaisirs de l’association d’idée en matière de plaisir, les plaisirs du du repos.
Pour chacun des plaisirs et des peines il va définir des unités, des circonstances (intensité, durée, proximité dans le temps….). Il va ensuite comparer les peines et les plaisirs et faire la balance entre les deux avant de prendre la...
tracking img