Cours de sociologie de la musique 2010-2011 (ulb)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1436 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FRANCOIS Amzina 1re master en Gestion culturelle
JUSSERET Zoé 31 mars 2011
LUNA DURAN Lisa
POLLENUS Caroline

Contrôle de Gestion

Cas 3 : Playgrounds and Performance : Results Management at KaBOOM!

1) Quelles sont les questionsstratégiques clés que le Conseil d’Administration de KaBOOM! doit suivre pour assurer la prospérité de l’organisation ?

Le conseil d’Administration de KaBOOM! doit se poser deux types de questions.

Premièrement des questions relatives à la définition de sa mission de base :

- Quelles est notre mission ?
- Quelles est notre vision ?
- Quelles sont nos grandesvaleurs ?

Ainsi redéfinir une stratégie globale qui s’appliquerait à Lead, Seed et Rally et leur permettrait de revoir leur priorité par rapport à ces trois « stratégies ».

Deuxièmement des questions relatives à l’évaluation de la réalisation de leur projet.

- Comment obtient-on de l’argent ?
- Quelles positions adopter par rapport à la concurrence ?
- Quellespositions adopter par rapport au marché ?
- Quelles sont nos forces/nos faiblesses ?
- Comment évaluer nos performances ?
- Que signifie le « succès » pour notre institution ?

2 ) En tant qu’administrateur, quels outils de mesure voudriez-vous voir ? Comment voudriez-vous qu’ils soient présentés et avec quelle fréquence voudriez-vous que les mesure soientrassemblées et présentées ?

Au niveau des analyses, nous avons pris la décision d’en faire 3.
Ces analyses se feraient à des rythmes réguliers, et seraient toujours les mêmes, ce qui permettraient de pouvoir comparer (et coordonner) facilement des résultats entre eux et d’en tirer des données utilisables par la suite.

1 : Analyse globale de KaBOOM![1] : Analyse de l’association. Cette analyse devraitse faire tous les 6 mois, pour pouvoir corriger une éventuelle dérive. Le but de l’association étant de se stabiliser et non de croître, il faut veiller à la stabilisation de tous les éléments dans le temps.

Les analyses se font sur plusieurs éléments :

- L’équilibre du budget
- Le nombre d’employés
- Nombre d’aires de jeux construites
- Equilibre des donations- Equilibre des partenaires

2 : Analyse directe[2], avant et pendant la construction d’une aire de jeux. Cette analyse porte sur des données concrètes et doit se faire durant chaque construction. La répétition d’éléments stables et identiques à chaque construction permet d’analyser l’efficience de chaque aire de jeux les unes par rapport aux autres, mais également indépendamment grâce à lamise en place de pourcentages de réussite pour chaque élément, puis d’un pourcentage global.
Certains éléments sont objectifs, d’autres subjectifs, d’où la nécessité que ce soient le plus souvent possible les mêmes personnes qui remplissent le formulaire.
Les éléments que nous avons décidé d’analyser sont les suivants :

- La localisation : Calcul de la proximité de la plaine avec leszones résidentielles, accessibilité à l’ensemble des enfants d’une communauté.
- Le taux de volontariat durant la construction : La moyenne étant de 200 volontaires (12600 volontaires sur 63 chantiers en 2000), nous optimisons le nombre à 225 pour l’analyse, de manière subjective.
- Quel a été le nombre de formations par rapport au nombre de volontaires présents ?
- Lesvolontaires ont-ils su adapter le projet initial à leurs besoins ? Ont-ils eu un esprit d’initiative ?
- Est-ce que les 15% de budgets ont été assumés par la communauté ou non ?
- Le budget initial a-t-il été respecté ?

3 : Analyse feedback[3] : Cette fiche serait compléter à deux reprises par un membre de la communauté, la première après 6 mois et la seconde après 1 an et demi. Cette...
tracking img