Cours de sociologie durkheim

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2855 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2 : Emile Durkheim l’école de la sociologie française

Emilie Durkheim est né en 1858 dans les Vosges dans une famille juive et modeste. Son père est rabbin, il souhaite que son fils devienne rabbin lui aussi. Il fait l’ENS (école normale supérieur). Il devient chargé de cours en faculté de droit. Il croit énormément à la science, il est plutôt ancré a gauche (anti dreyfusard, prochede la doctrine solidarisme). Il écrit 4 ouvrages majeurs :
• Sa thèse : « de la division du travail social » 1893. La division du travail a pour fonction de produire de la solidarité
• 1895 « les règles de la méthode sociologique ». on explique le social par le social et on explique les faits sociaux comme des choses.
• 1897 « le suicide ». il applique sa méthode à un phénomène social qu’estle suicide, dans lequel il montre que le taux de suicide varie en fonction du degré d’intégration et de régulation de sociologues.
• 1912 « Les formes élémentaires de la vie religieuse ». ce qui l’intéresse c’est de voir l’universel qui se cache derrière la religion. Dans toute les société il existe des formes religieuses.

Parallèlement à ces ouvrages, il crée en 1998 une revue et surtout il vaobtenir la première chaire de sociologie à la Sorbonne. La sociologie s’institutionnalise. Durkheim va marquer la sociologie Française. Il prend position politiquement sur des grandes questions de l’époque, il est militant de la ligue des droits de l’homme et il meurt en 1917 en laissant une marque et des disciples dans la société et la sociologie française.

I) Les règles de la méthodesociologique

Emilie Durkheim participe a l’émergence de la sociologie a la fin du 19e siècle dans un contexte de bouleversement lié à l’industrialisation de la société et au déclin du religieux. La sociologie de Durkheim est empreinte de réformisme social : elle doit servir a résoudre les problèmes sociaux. L’une de question centrale de Durkheim c’est le lien social (les règles du produire ensemble etdu vivre ensemble). En période de crise, le lien social tend a se relâcher parce que la structure de la société est redistribuée et le travail du sociologue est de repenser la morale, c’est un dire un ensemble de règles définie qui détermine les conduites humaines.
Pour Durkheim il y’a deux faits moraux a la base de la société et de la solidarité :
• Les mœurs qui renvoient au devoir que leshommes ont les uns envers les autres parce qu’ils appartiennent a une même communauté. (la famille, le métier…)
• Les droits qui renvoient à une étique générale de la société dont les deux fondamentaux sont le droit à la vie et le droit a la propriété.

Pour Durkheim comprendre la solidarité entre les hommes, c’est comprendre les règles de conduites, et aussi les sanctions attachées à cesrègles.

A) Etudier les faits sociaux comme des choses

C’est ce qui est posé devant nous et qu’on observe de l’extérieur. Une chose ne peut pas être étudié par la simple réflexion personnelle. Pour Emile Durkheim, les faits sociaux ont donc une existence indépendamment des gens qui les pense et qui les observe. Etudier le fait social comme si on ne le connaissait pas c'est-à-dire mettre de coté sesexpériences de la vie sociale. Deux exigences pour étudier les faits sociaux comme des choses :
• Ecarter les prénotions
• Définir les phénomènes observés
Le fait social se reconnaît en deux choses : son pouvoir de coercition et son extériorité, c'est-à-dire que le fait social préexiste et survis aux individus. (Ex le mariage, les habitudes culinaires, la religion…). L’extériorité renvoie àune dimension temporelle, les faits sociaux s’inscrivent dans un temps plus long que la vie des hommes. Ce sont des cadres qu’on n’a pas créés mais qui conditionnent la plupart de nos comportements. Le pouvoir de contrainte passe par la socialisation via les institutions (famille, école, travail..) et par le contrôle social, c'est-à-dire les sanctions. La force du fait social fait en sorte qui...
tracking img