Cours francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (893 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Société, argent, valeurs : un mariage possible ?

Une société emmenée par l’argent est une société dans laquelle il ouvre toutes les portes : amour, sexe, drogue, vies… Il permet d’acheter, devendre, de troquer, d’estimer, de donner une valeur, parfois même à l’inestimable. Et nos valeurs dans tout cela ?
Le bonheur, la générosité, la bonté, l’amour… disparaissent-ils ?
« L’argent n’a pasd’odeur » dit un proverbe latin.
Ce n’est donc pas pour rien qu’il sert aussi bien à servir son prochain qu’à le détruire. Une société emmenée par l’argent est-elle donc dépourvue de valeur(s) ? Pasforcément. Tout dépend de l’utilité que l’Homme en fait. On ne compte plus aujourd’hui le nombre d’actions humanitaires menées par les associations, les ONG, les entreprises.
Et même en tant de crise, lagénérosité des Français n’en pâtit pas : c’est la conclusion d’une étude réalisée par l’IFOP pour l’agence française du développement (AFD). « 44% des sondés estiment toutefois que la part du budgetconsacré par la France au développement est suffisante, tandis que 35% pensent qu’elle devrait être plus importante » (L’Express, n°2998, semaine du 18 au 24 décembre 2008).

L’argent, un outil commeun autre ?
Les actes immoraux commis pour l’argent ne se comptent plus (trafics de prostituées, trafics de bébés etc.), et à travers la récente crise financière on a vu de quelle façon la quête derichesse de quelques uns pouvait impacter la société toute entière. L’argent doit pourtant rester un outil qui tantôt sert nos valeurs, tantôt les détruit.
Il est d’ailleurs un outil nécessaire, selonAdam Smith, pour préserver la paix, car il permet à l’individu d’obtenir ce qu’il désire sans violence. Contestable, étant donné l’état du monde aujourd’hui : si la lutte des classes n’est plus aucœur de la société telle que la décrivait Marx, ce sont pourtant bien les classes moyennes et populaires qui s’endettent pour résister à la pression de la société et être en mesure de consommer «...
tracking img