Cours giono

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1039 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
IV Le cercles des bons et des mauvais, des victimes et des bourreaux, des proies et des prédateurs
Giono fait apparaître un cercle infernal entre les bourreaux et les victimes, pas de bourreaux sans victime, Giono analyse la bonté comme la méchanceté, comme deux passions qui sont assez proches, et parfaitement symétriques, cruauté de Th qui réponds a la générosité de Mme Numance , toutes lesdeux procèdent d’un manque, d’une mère d’un coté et d’un enfant de l’autre et elles ne sont pas radicalement ≠, deux psychologie pas totalement ≠ en revanche, Giono montre plusieurs sorte de bonté et plusieurs sortes de méchanceté, et les ≠ apparaissent a l’intérieur des notions : bonté : bonne et bête de Mélanie( manipulée par son frère qui parviens a maitriser parfaitement le manque dans le quelse trouve Mélanie, qui reste dans le chantage affectif), intelligente de Mme Numance(acquiescement dans le piège dans lequel elle tombe et qui sors de ce piège, s’enfuie aux griffes de Th),
deux sortes de vices a l’intérieur du roman, le vice de F n’est pas du tout le même que celui de Th, et le même décrochement du vice : Th :un vice de maitrise de l’autre, des rapports humains, sur l’autre quequ’imparfaite, en échec ( Mme Numance, mais elle manipule l’opinion de Chatillion// public et de son mari, tandis que F apparaît comme une sorte de degré inférieur et de nature du vice ≠ puisque F ne cherche pas le mal, il cherche a augmenter son pouvoir économique, cherche l’€ dans toutes ses démarches ( spéculation sur le bois etc.) et ne voie pas Th en face de lui et Giono montre un personnagedans le mensonge, mal le vol mais il est rattrapé par sa propre échéance
Mélanie est attaché a son bourreau elle ne veux pas vraiment se libérer.
Mme Numance, Giono propose un personnage très mystérieux, attachement de Mme N a Th et description de Mme N page 145, Page 148 la bonté n’es pas pure, P181 ambigüité de la générosité des Numances
Giono analyse la bote comme une autre manière deprendre le pouvoir sur l’autre, Mme Numance prend le pouvoir sur TH en lui offrant son amour, (adoption etc. ) et le cercle se reproduit a l’infini avec Mr N qui donne a Mme N ce qu’elle a besoin qui le donne à Th, il sont inscrit dans les rapports humain, de manière très réaliste, la générosité est toujours intéressée pour lui : “La séquestrée de Chatillion” Mr N sais qu’il tien sa femme par l’argentqu’il lui donne, Giono n’idéalise pas les sentiment des hommes (vertu charité générosité)
La vision de la morale traditionnelle, chrétienne, de la charité bonté générosité, le roman la récuse totalement, la charité des dames scion est mondaine, qui aide le couple en perdition au début, qui donne bonne conscience aux habitants de Chatillion, celle de Mme N est enraciné dans le manque d’un enfant,et celle de Mr N est un moyen de conservation de sa femme. P182-183
Giono fait toujours apparaître la vertu et le vice comme un double piège P174Giono montre surtout que les homme sont prétentieux, suffisant, qu’il ont des intentions pure dans leur générosité, qu’ils maitrisent leur vice, or ils sont toujours dépassé par leur propre passion, ils sont défaillants dans leur manipulation des autreset soumis au hasard, cf le rôle du hasard quand Mr N meurs, il crois être lucide, et Th qui elle aussi conclue l’aventure, elle est battue par l’enchainement des faits « je ne croyait pas qu’elle m’échapperai » Th.
V Le Mal généralisé, « tout le monde ment »
Une répartition inégale du mal et le mal ne se propage que de manière limitée, le roman met en vedette un couple d’escroc, un perso enparticulier, Th grande criminelle, or dans une lecture plus approfondie, on s’aperçoit que tout le monde tripote, d’une manière ou d’un autre triche, il y a peu de perso honnête dans le roman, tous les personnages jouent un rôle, ils ne sont pas franc et honnêtes (Firmin : le roi du mensonge, Th et F jouent a la St vierge et a Joseph, Mr N qui cache sa propre anticipation des affaires de F, Mme N...
tracking img