Cours histoire du droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 130 (32453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SECTION I: LE ROI
 
§1) Le sacre du Roi.
 
Le Roi est considéré comme un personnage politique qui se distingue des autres . En  domine politiquement dans la mesure où sa légitimité politique repose sur une reconnaissance spirituelle.
... Actuellement, le Président de la République est considéré comme légitime, parce qu'il est élu par les citoyens français. Sa reconnaissance politique estcelle des français, de la base.
Au contraire,jusqu'à la Révolution française, la légitimité politique du Roi ne provenait pas de la base. Elle était religieuse. Dieu reconnaissait que telle personne pouvait régner. Cette reconnaissance se manifestait par une cérémonie, le sacre.
Le sacre est un Rite (A) . De ce rite découle l'idée que la royauté est une fonction (B).
 
Le rite du sacre. Ce ritedu sacre est une imitation des Rois bibliques sacrés, comme Saül et David. Ce rite sera repris par les Rois wisigoths, et surtout par la dynastie des Carolingiens Charlemagne).
La cérémonie du sacre constitue une véritable mise en scène, destinée à frapper l'imagination des foules. Il y avait deux parties, l'une politique, l'autre religieuse.
La partie politique, l'electio.  L'archevêque de Reims(le sacre se déroulait le plus souvent à Reims) rappelle au Roi les principes de la religion chrétienne, et lui demande s'il s'engage à les défendre.
Le Roi répond évidemment par l'affirmative et s'engage par une promesse à défendre l'Eglise, la justice, le territoire. Il s(agit d'une promesse et non d'un serment. La différence réside dans le fait que si le serment n'est pas respecté, le Roiserait parjure et encourrait les sanctions du parjure, la main coupée. Le Roi ne saurait être amputé…
Une fois la promesse faite, le Roi est acclamé par les nobles présents, le clergé, et le peuple. C'est un vestige de l'ancienne élection des Rois francs.
La partie religieuse, l'onctio. Là aussi, il y a une véritable mise en scène , qui a une signification symbolique importante.  Le symbole estessentiel à cette époque, car personne ou presque ne sait lire. D'où le recours à des images (vitraux des cathédrales) ou à des gestes (se mettre à genou= soumission etc..)
n  L'onction d'huile: L'archevêque enduit les mains, le front du Roi avec une huile. Mais pas n'importe quelle huile…Il s'agissait de l'huile de la Sainte Ampoule apportée par une colombe pour le baptême de Clovis. L'huile est lacaractéristique des peuples méditerranéens. Elle fournit l'éclairage et symboliquement renvoie à la lumière, l'intelligence. On espère que le Roi sera éclairé…
n  Remise d'un anneau: L'archevêque passe au doigt du Roi un anneau, signe d'union entre le Roi et son peuple.
n  Remise d'un Glaive: Pour montrer que le Roi combat les ennemis de la Chrétienté.
n  Remise du sceptre: insigne ducommandement. 
 
Une fois sacré, le Roi sortait au milieu des acclamations du peuple, et était investi d'un pouvoir de guérison. Il touchait les malades et guérissait les écrouelles (maladie des poumons) . Le Roi d'Espagne guérissait les possédés, le Roi d'Angleterre l'épilepsie.
De cette cérémonie du sacre d'écoule l'idée que la Royauté est une fonction.
 
La fonction royale.  
La légitimation dupouvoir.  
Le Roi sacré est désormais légitime. La légitimité, c'est le droit de commander et d'être obéi).
La question de la légitimité sera posée notamment avec Pépin le Bref. Il était maire du Palais (= Premier Ministre) . Devant l'inertie des Rois mérovingiens (Rois fainéants), il se dit qu'il ferait bien de prendre le pouvoir.
Il s'assure l'appui de l'Eglise: il demande au pape qui doitavoir le pouvoir, celui qui est Roi et ne fait rien, ou celui qui n'est pas Roi et fait tout. Le pape répond naturellement que c'est celui qui fait tout…
Pépin fait alors enfermer dans un couvent le Roi mérovingien, se fait élire par les grands, et pour faire légitimer ce qui est un coup d'État, il se fait sacrer en 751. Ce sacre signifie: " je suis reconnu par Dieu, qui approuve ce que j'ai...
tracking img