Cours management

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Management

I. De la modernité à la post-modernité
Le monde d’aujourd’hui est construit par une succession d’évolutions. Nous sommes dans un monde de turbulences, c'est-à-dire que les structures changent et les entreprises doivent être agiles.
Un peu d’histoire :
* -12000 : fin d’une ère glaciaire, c’est la Révolution Agricolec'est-à-dire que l’homme à la capacité de domestiquer la nature.
* -6000 : début de l’écriture en Mésopotamie
* Quelques années plus tard : création de l’alphabet au Liban = mettre sur papier une idée.
Les sciences sont une capacité à remettre en cause les choses ce qui est typique de l’Occident avec les critiques car avant c’était l’autorité de la tradition et ensuite, il y a eu la modernité.D’après Descartes « La raison doit nous permettre d’évoluer vers un monde meilleur » ce qui signifie le progrès.
La post-modernité : Pour les postmodernistes, les autorités ont été défaillîtes et l’avenir ne présente aucune garantie.
La destruction de certaines valeurs est effectuée par la société traditionnelle, à cause de l’hypermodernité. Le pouvoir n’appartient plus aux mêmes acteurs, il est prissurtout par le business. On peut parler d’hyper nomadisme : l’homme est amené à voyager partout dans le monde.
On assiste donc à une déconstruction de la famille (50% de divorcés), de l’entreprise mais aussi de l’Etat (avec de nombreuses privatisations).
3 critères différencient l’entreprise :
* Le statut juridique
* La taille : effectifs, chiffre d’affaires, Bilan : Bénéfices, Actifs(Le chiffre d’affaires n’est pas lié aux bénéfices ni aux effectifs.)
* Les liens avec les autres entreprises
Société : Personne morale donc différente d’une personne physique
* ont des droits et des devoirs
* personnalité juridique
* centre de profit pour les actionnaires
* faire du profit de la manière la plus normale et le maximiser

II. Méthodes d’organisation dutravail
Un Groupe :

Le Taylorisme
* The one best way : la meilleure façon de faire
* OST : organisation scientifique du travail
* OS : ouvrier se spécialise
* Parcellisation des taches
* -Système de rémunération fondé sur le rendement

Le Fordisme
* Invente le convoyeur : c’est la chaine qui avance, on impose un rythme
* 5$ a day
* La standardisation : onstandardise le produit ici l’automobile : la Ford T
Limites
* Lassitude
* Grèves
* Absentéisme
* Qualité
* Turn over
Le Toyotisme
* Mondialisation : concurrence accrue
* Prise en compte nouvelle : délais, qualité, couts
* Réduire les couts
La spécialisation du travail
Avantages :
* Amélioration de la productivité
* Faciliter la formation
* Délimiter lesresponsabilités
Limites :
* Travail répétitif et ennuyeux
* Manque de polyvalence

La coordination des taches :
Ajustement mutuel
Standardisation des procédés
Supervision directe
Standardisation des produits
Standardisation des qualifications
Ajustement mutuel

La répartition de l’autorité
On distingue :
* L’autorité hiérarchique qui découle de la ligne hiérarchique
*L’autorité fonctionnelle permet de conseiller et d’assister les détenteurs de l’autorité hiérarchique

La décentralisation des décisions
La décentralisation verticale correspond à la délégation des pouvoirs le long de la ligne hiérarchique
La décentralisation horizontale correspond à la délégation vers les directions fonctionnelles (experts)
Les avantages :
* Diminution du temps de réaction* Meilleure adaptation au contexte local
* Motivation des salaries
Les limites :
* Manque de cohérence
* Dilution des responsabilités

III. Comment l’organisation de la production peut elle améliorer la compétitivité de l’entreprise ?
Les différents types de production
La production industrielle
* La production à l’unité
Ex : la construction navale
* La...
tracking img