Cours managment

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7790 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COURS DUT GEA

Management du Changement 

1ère partie : Concevoir le changement
Synthèse de Cours

Philippe BUSSIERE

Introduction : Les enjeux, les acteurs et la stratégie du changement
* Qu’est-ce qu’un changement ? Pourquoi changer ? Qui prend l’initiative d’un changement? Comment se formule-t-il ? Que (ou qui) remet-il en cause ?

* Réflexions contradictoires sur lechangement  / Les idées reçues sur le changement – Le changement s’oppose-t-il à la conservation ? Est-il nécessaire de s’adapter au changement ? est-ce utile de vaincre les résistances ?

* Les stratégies du changement : adopter des solutions «toutes faites » ou une formule contextuelle ? Adopter le changement continu ?

1. Généralité sur les changement organisationnels

3 - Lorsque l’onévoque le changement d’organisation, on parle en réalité du fait que ce sont les personnes qui doivent changer (changements de comportement)
1 - Le changement d’organisation est une nécessité pour toute organisation – il permet à l’entreprise de se remettre en question et de s’adapter, pour affronter les nouvelles formes de concurrence et survivre.
2 - Le changement peut être conçu :
Soitcomme un processus continu, ce qui oblige l’organisation à se réinventer en permanence (ex : organisation apprenante)
Soit comme un processus clairement identifié, donc plus radical.
4 - Les changements de comportement exigés par le changement d’organisation sont générateurs de tensions pour les individus : stress, conflits, d’abord internes (nés de l’incompréhension, de la perte de repères et deconfiance), puis ensuite, externes (résistance)
5 - Le changement d’organisation impose de mettre les réformes en œuvre et d’en communiquer le sens

8 – En termes de mise en œuvre du changement, il faut faire la différence entre formules toutes faites et les approches spécifiques du contexte.
6 - Le changement peut être facilité quand il ne peut pas être contrôlé
7 – Tout programme dechangement doit être adapté au contexte de l’organisation concernée. Cela signifie que le réformateur doit posséder des qualités de gestion (analyse, jugement, capacité à mettre en œuvre) et des compétences personnelles (connaissance de soi, savoir gérer la complexité et savoir influencer son entourage)
9 – La transition est une étape importante dans le programme de changement et il faut se préoccupertant de sa conception que de sa gestion

L’organigramme du changement

2. Les visions du changement

Une vision objective
L’organisation est une chose tangible, physique, mesurable qui répond à des principes (vision systémique de l’entreprise dans laquelle les structures déterminent les mouvements )
Le changement est décidé et mis en œuvre de manière directive
=

Une visionsubjective
L’organisation est une entité sociale construite par les membres (vision sociale de l’entreprise dans laquelle les structures sont déterminées par les interactions )
Le changement est consensuel et tient compte des divergences de point de vue de ses membres et est mis en œuvre de manière participative
=


3. Les modèles de changement

Modèle de changement d’équilibre ponctuelDurée
Niveau
de changement

Rester en adéquation avec l’environnement
Performance organisationnelle susceptible de décliner
Changement graduel pour obtenir les meilleurs conditions de compétition
Changement organisationnel
Changement environnemental
Situation
de crise
Changement révolutionnaire

Modèle de changement continu
Durée
Niveau
de changement

Changementorganisationnel
Changement environnemental

4.
Le réformateur, ses compétences

Les qualités de gestion du réformateur
* Analyse (culture, organisation, motivation des individus, etc.)
* Jugement et de discernement (choix des caractéristiques décisives à réformer)
* Mise en œuvre (détermination des priorités dans le temps, attention portée aux hommes)

Les compétences personnelles du...
tracking img