Cours marketig

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2694 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
MARKETING
INTRODUCTION : POUR VOUS QU’EST CE QUE LE MARKETING ?

3 parties : étude, stratégie, opérationnel.

Exam : Quelles est la stratégie (positionnement, ciblage, innovation, extension de gammes) de l’entreprise et comment est elle opérationnalisée.

CHAPITRE 1 : RAPPEL DES NOTIONS DE BASE

1. LE CONCEPT
Le marketing devientindispensable en environnement concurrentiel.
* Etat d’esprit et attitude :
ex = Nescafé lance un café soluble mais cela ne fonctionne pas dans les années 50 car cela ne rentrait pas dans les habitudes du consommateur et à l’époque les femmes ne travaillant pas, leur rôle sociale était de bien tenir la maison et de bien recevoir. Donc acheter un produit plus chère alors qu’on peut leproduire nous même (moudre son café) apparaissait comme une aberration. Il a su s’imposé.
* Choix de gestion :
ex = start-up se lançant dans la bulle internet sans maitriser tout la gestion et Flying Blue, service a part entière d’air France pour fidéliser sa clientèle.
* Cadre d’analyse et ensemble de technique :
dans la finalité de vendre et de satisfaire les besoins des consommateurs.Techniques utilisées en Marketing :
Art « pépites d’OR » :
* une étude du consommateur par le biais d’études et étude du marché.
* On fixe alors son positionnement (stratégique ici « praticité et plaisir » pour les plus de 35 ans), on dépose un brevet.
* Au niveau de mix, cette stratégie se découle en une pépite (design) découlé dans un packaging. Il y’a un arome (sa composition quisera breveté) et appartient à une marque « pépite d’or ». Le prix est identique au café moulue et distribué en GMS. La campagne s’effectue par média, tv, radio, internet, PLV événementielle sur les linéaires …
Mix marketing = plan marketing ; plan marchéage ; 4 P (product, price, place, promotion)

Place du marketing dans l’entreprise :
* Levier de compétitivité pour l’entreprise.Organisation du marketing :
* Par gammes de produit (avec chef de produit/marque)
* Par marchés (Fleury Michon)
* Par zone géographique
* Par marque (ferrero communique par marque kinder, nutella … / Procter & Gamble )
Missions variées :
Chargé d’études, chef de produit, chef de rayon, acheteurs, responsable exportation …
Différence marketing / Vente :
Marché : les clients,consommateurs
La réflexion marketing : A savoir DS
Art « consumer is boss » : on donne la parole au consommateur, il devient acteur. On crée de l’importance au gagnant et on crée des liens avec les consommateurs, donne une image (publicité, article, …) plus proche du client.
Pub banque populaire : banque et populaire à la fois, elle accompagne le client toute sa vie. Elle utilise des momentsaffectifs important dans la vie où tout le monde peut se reconnaitre. On ne s’appuie par sur le bénéfice retiré du client mais sur sa fidélité.
Part du client : on se préoccupe pas des pdm mais des des parts dans le panier d’un client pour une marque.
La personnalisation : surtout grâce à internet (apple, ipod, mini, chaussure nike, livre comédia personnalisé les héros 43€, MMS , danette, H&M).On est beaucoup dans la création du lien et l’immatérialité (faire rêver le consommateur, créer du lien…).
2. LA DEMARCHE A savoir DS
Considérer que le client est au centre de la réflexion.
Le fondement de la démarche marketing consiste alors à s’interroger sur les besoins du marché pou définir les biens et services que va produire l’entreprise avant de définir le marketing-mix.
Lesétapes : détecter les besoins des consommateurs – étude marchés (quanti-quali) => réflexion stratégique (segmentation, positionnement) => conception du mix cohérence (ex parfum bic).
La limite de la démarche :
* Difficulté à mettre en œuvre car l’innovation vient rarement du marketing mais de la R&D, il doit favoriser l’adaptation du produit au marché.
Ex : Danone Zen, consommé avant...
tracking img