Cours marketing

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 67 (16660 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pôles : 1- La fonction 2- Panoplie (système) 3- Démarche (processus) 4- Développement (en pratique) 5- Communication 6- Marketing mix 7- Relations publiques 8- Design-management 9- Etude de marché 10- Segmentation 11- Produit 12- Prix 13- Stratégie Bibliographie : Manuels : KOTLER « Marketing Management » LENDREVIE « le Mercator » HELFER « marketing »

Ouvrage de communication en marketing :LENDREVIE « le publicitor » DECAUDIN « communication en marketing » DECAUDIN « pentacom » DETRIE « strategor »

Encyclopédie : JOFFRE « encyclopédie de gestion en 3 tomes » HELFER « encyclopédie du management en 2tomes » LEDUFF « encyclopédie de gestion et du management »

Revues de recherches : Revue française de marketing, ADTEM Recherche et application en marketing, AFM Décision marketing,AFM Journal of marketing (la plus connue au monde)

Chapitre 1 : Fonction.
o Quelle est l’origine du marketing dans la pensée économique ? L’auteur qui est en à l’origine est Adam SMITH, milieu 18ème en écosse, révolution industrielle, premier palier de la production de masse, ce n’est pas un marketer mais un économiste, la logique de l’économie n’était pas celle du markéting mais il en estle précurseur. Le principe de l’économie de marché chez SMITH est el principe de souveraineté de l’acheteur, « le client est roi », 2 siècle avant le consumérisme, dont le représentant est R.NADER(année 60), 4fois candidat aux présidentielles américaine, contrebalancer el renforcement relatif de la défense des consommateurs, attaque general motors, a partir de ce procès, il étend son action. Acette époque, génération Kennedy, soutient cette action. La meilleure performance de l’économie résulte de la rencontre libre et naturelle entre la demande et l’offre grâce à la liberté de choix du consommateur. On adopte l’image exprimé par J.LENDREVIE et DE MARICOURT « le marketing est un facteur de démocratie économique ».selon ces auteurs le marketing favorise la démocratie dans l’univers del’économie, le bulletin de vote du marketing, c’est l’argent avec lequel on va choisir le produit que l’on désire. o En quoi consiste le marketing ? Le marketing consiste en activité de liaison c'est-à-dire de rapprochement entre la demande et l’offre, en marketing tout part de la demande, l’offre gravite autour de la demande. Recouvre 2 types de relations : Le marketing d’une part est une activité deliaison physique qu’on appelle la distribution ou l’échange consistant à faire passer le produit « de l’état de production à l’état de consommation ». Le marketing est une activité de relation psychologique ou informationnelle autrement dit en termes d’image, la communication.

-

Echange : décrit simplement les transactions d’une part, matériel, distribution, transfert de marchandises etd’argent. D’autre part ce terme est un phénomène social cad que la société humaine vit au travers de son mouvement qui prend appuies et se développe grâce à l’échange, L.STRAUS («tristes tropiques » examine l’approche structuraliste ; « anthropologie structurale » ; « les liens élémentaires de la parenté »). o Ajuster l’offre à la demande. Ecart entre l’offre et la demande, distance, cet écart il fautle supprimer, ce contact remet alors de créer une dynamique. La discipline, les outils et la logique intellectuelle qui permet ce rapprochement est le marketing, il permet une soudure. On observe 4types d’écarts entre la demande et l’offre : La séparation spatiale : distance proprement dite. Marketing aide à améliorer l’échange.

-

La séparation temporelle : marketing de synchronisation,le produit est offert tout le temps. Séparation en valeur, le prix La séparation perceptuelle : je ne sais pas que le produit existe, le rôle du marketing et de faire connaî le produit. Achat impulsif, ou report d’achat, c’est un échec du marketing, pas tre la capacité de réellement appréhender le produit. Faire connaî les caractéristiques mieux tre que ce l’on observe. On connaît les...
tracking img