Cours merise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2082 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
24/01/2010

Pourquoi une méthode d’analyse ?
 

 

Formaliser ne éfle ion Fo malise une réflexion Garder une trace compréhensible de la réflexion grâce à : – une démarche admise et utilisée par tous – des modèles admis et utilisés par tous Tendre vers une réalisation adaptée aux besoins Fournir des programmes structurés et donc maintenables
IMM 1

24/01/2010

Problème liés à ladonnée
– Redondance des données – Difficulté d'accès aux données – Problèmes de partage des données – Risques d'incohérence – Problèmes de sécurité – Manque de portabilité des applications – Problèmes de maintenance
24/01/2010 IMM 2

1

24/01/2010

Rôle base de données
– Assurer l'indépendance logique des l indépendance données – Contrôler la redondance des données – Permettre à tout typed'utilisateur de manipuler des données – Assurer l'intégrité des données g – Assurer le partage des données – Assurer la sécurité des données – Problèmes de maintenance
24/01/2010 IMM 3

OUTILS DE GESTION


SGBD
– ORACLE – SQL 2000 – INFORMIX – DBASE – SYBASE

24/01/2010

IMM

4

2

24/01/2010

Les différentes méthodes
  

MERISE UML/OMT SADT

24/01/2010

IMM

5MERISE
Méthode Française qui a plus de 20 ans. ans Elle consiste à concevoir un Modèle Conceptuel de Donnée (MCD)  La méthode la plus répandue des techniques d'analyse de Base de Donnée


24/01/2010

IMM

6

3

24/01/2010

MERISE
 Une

démarche dans le développement d ’un SI  Une double approche :  données  traitements t a te e ts

24/01/2010

IMM

7

L ’approche



Des modèles :  outils de représentation du système existant  outils de représentation du système futur Des niveaux d ’abstraction  conceptuel  organisationnel  physique
IMM 8

24/01/2010

4

24/01/2010

Niveau conceptuel
On ne se préoccupe ni de l ’organisation ni du matériel utilisé

Il s ’agit de répondre à la question QUOI ?  Quoi faire ?  Avec quelles données  Lesmodèles sont  Modèle conceptuel des données  Modèle conceptuel des traitements 24/01/2010 IMM 9


Niveau organisationnel
On intègre les critères d ’organisation de travail On tient compte et/ou on propose des choix d ’organisation de travail

Il s ’agit de répondre aux questions Qui? Où? Quand?  Le modèle est : – Modèle Organisationnel des Traitements


24/01/2010

IMM

10

5 24/01/2010

Niveau physique
On étudie les solutions techniques

Il s ’agit de répondre à la question comment ?  Les modèles étudiés sont :  le modèle logique des données logiq e  le modèle physique des données

24/01/2010 IMM 11

La démarche
Quatre étapes

Etude préalable  Etude détaillée  Réalisation  Mi Mise en œuvre


24/01/2010

IMM

12

6

24/01/2010Etude préalable


Recueil des données grâce à des entretiens
  

 

cerner le projet comprendre les besoins identifier des concepts ( règles de gestion, règles d ’organisation …) proposer une première solution proposer une évaluation quantitative et qualitative



Diagramme de flux 24/01/2010 IMM  Dossier d ’étude préalable

13

Etude détaillée
Décrire complètement au plancomplètement, fonctionnel la solution à réaliser  Débouche sur un dossier de spécifications détaillées


24/01/2010

IMM

14

7

24/01/2010

Réalisation
Production du code informatique Débouche sur un dossier de réalisation

 

24/01/2010

IMM

15

Mise en oeuvre
   

Formation Documentation Installation Initialisation des données

24/01/2010

IMM

16

8 24/01/2010

Le modèle acteur/flux
 

Champ d ’étude p Acteurs

domaines d ’activités concernés par le projet

entité organisationnelle identifiable par les missions qu’elle remplit dans le cadre du champ d ’étude défini et capable d ’échanger des informations avec les autres acteurs



Flux

représentation de l ’échange des informations entre deux acteurs ou entre une...
tracking img