Cours philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (797 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COURS Philosophie
Si les religions prescrivent un comportement c’est qu’elles prétendent posséder une vérité transcendante (parole de Dieu). Seul le représentant de Dieu sur terre peut avoir accèsà cette vérité. Cette vérité s’appelle le dogme comme ont les sectes. Le dogme ne peut pas être remis en cause puisque par définition il existe des vérités transcendantes qui ne sont pas accessiblesau profane (laïc), on parle de vérités dogmatiques (vérité qui n’est pas prouvée et démontrée mais affirmée par l’autorité d’une religion. Elle propose une explication de la création du monde et del’homme (ex : c’est le début de la bible). Elle répond aux questions que l’homme se pose. Les hommes vont développer leurs connaissances, ce qui va constituer la science. Au moyen âge, il se crée desuniversités où des clercs enseignent à des clercs. Cette science est héritée d’un auteur antique, Aristote. Aristote remis à la sauce chrétienne par Thomas D’Aquin. On appelle cette doctrine lascolastique. Selon la scolastique, la terre est au centre du monde par exemple. Ce point particulier va être remis en cause par les dogmes. Galilée est obligé de renier l’ensemble de sa théorie sous peined’être condamnée comme hérétique. On dit que Galilée aurait prononcé une phrase fameuse : « Et pourtant elle tourne ». Cette phrase symbolise la puissance de la science (l’erreur). Le développement de lascience va nuire à l’image de la religion qui maintiendra sa vision du monde en dépit des progrès scientifiques. Au siècle des Lumières, la religion va être accusée d’obscurantisme, de plus les Lumièresvont accusées la religion de maintenir les hommes en état tutelle. En effet la religion interdit à l’homme de penser par lui-même. Chez les catholiques, l’homme ne peut pas penser par lui-même, lareligion est entachée par le pêcher originel. L’homme est obligé de se fier à Dieu, au clergé. Le protestantisme était né avec Martin Luther de la même volonté d’émancipation par rapport à...
tracking img