Cours philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4501 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
 La romanité.

1) «Nous pensons le politique de façon romaine... Depuis l’époque romaine, le mot grec « politique » signifie quelque chose de romain, il n’y a plus là que le mot » (Heidegger).

Heidegger prétend que l’expérience romaine, qui rompt avec le monde grec, étend son emprise sur toute la modernité. Le fondement de cette expansion tient dans ce que l’auteur appelle une « mutationde l’essence de la vérité »: soit la traduction interprétative de l’aléthéia grecque dans la veritas latine. La traduction n’est rien de neutre, elle n’est pas le simple transport sans altération d’un sens, d’un milieu linguistique vers un autre, elle est le déplacement radical du domaine d’expérience de la vérité. Entre le domaine d’expérience grecque et le domaine romain il y a un abîme.
Ledomaine d’expérience propre à l’empire romain a sa détermination essentielle dans la notion de commandement. L’expérience grecque est celle du porter au paraître, du mettre à découvert. C’est avec l’émergence du « commandement » que l’histoire bascule et que se produit la mutation d’un monde.
Que signifie en effet imperium?
- imparare c’est « installer », préparer, disposer à l’avance, disposerde quelque chose et, dès lors, en être le maître. « Le commandement est le fond essentiel de la domination », et non une de ses formes contingentes.
- En outre, tandis que l’essence du « divin » grec se tient dans le domaine de l’alethéia (les dieux grecs sont des dieux qui se montrent, qui « font signe »), l’essence des dieux romains s’expose dans le numen, qui est commandement et volonté.
-Le droit romain relève aussi de la détermination de la souveraineté en tant que commandement (« avoir le droit », « être dans son droit »). D’où la séparation radicale de la justicia romaine et de la dikè grecque (qui se tient dans le domaine du « non-caché »).
Les termes dans lesquels s’énonce le domaine d’expérience de l’imperium romanum et du commandement sont donc les suivants: domination,surhaussement; surveillance contrôle: « dominer tout du regard », « se tenir aux aguets »; l’acte dont le vaincre césarien est la conséquence; la mise en échec des autres peuples. Et c’est là le domaine du falsum (fallere: tomber, faire tomber). Le falsum c’est ce qui tombe, ce qui échoue (alors que le pseudos se situe dans l’expérience de la dissimulation et non de l’échec).
Sénèque, Lettre àLucilius, 92: l’esprit humain possède un dominium rerum omnium et une possesio rerum naturae - maîtrise et possession résident dans la contemplation du monde par une âme affranchie de son corps et considérant toutes choses de haut.
La mise en échec se présente sous deux formes: la répression directe ou le piège qui prend à revers: la tromperie ou la tricherie. Le faire échec indirect (commetromper) permet de fixer à terre ce qu’on a fait tomber. Fixer en latin c’est pango: la pax romana est la forme achevée de la mise en échec.

Texte

« Qu’advient-il lorsque le grec pseudos est pensé au sens romain falsum? le grec pseudos, en tant que ce qui dissimule et par là aussi ce qui trompe, n’est plus interprété à partir du « cacher », mais à partir du « prendre à revers ». Le grecpseudos, par sa traduction dans le romain falsum, est transféré dans le domaine impérial romain du « faire échouer » [...]. »
Heidegger, Parménide, p. 61 (Trad. E. Escoubas).

2) Le Stoïcisme à l’époque impériale.

Dans La vie de l’esprit, I, H. Arendt oppose le thaumazein des grecs au nihil admirari des Stoïciens: le « ne s’étonner de rien ». Avec Rome, écrit-elle, « la philosophie devientle contraire de ce qu’elle était en Grèce ». Alors que l’expérience grecque est celle du dévoilement, de la venue en présence, l’expérience romaine-stoïcienne est « de faire disparaître et de rendre absent ce qui est en réalité présent ».
Pour se placer radicalement en retrait de la réalité, comme l’exige, par exemple, Epictète, la primauté accordée au don que possède la pensée de rendre...
tracking img