Cours relation international

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 111 (27553 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
RELATIONS INTERNATIONALES
Examen : 2 ou 3 questions en 1h30.
§1- La complexité de la société internationale
_ Par quelles forces ? Par quels acteurs ? Qui sont les intervenants ? Quels sont les mécanismes ?_
Il existe une complexité de la société internationale.
1ère observation : Différence de nature entre société interne et société internationale. Ces deux types de soc. Sontopposées par différents aspects qui montrent que cette comparaison est le constat de différences profondes. Les sociétés internes sont marquées par une relative homogénéité c a d que dans la société interne, étatique les principes organisateurs sont les mm ou a peu près les mm que dans l’ensemble de la société interne et les différents acteurs de la soc interne sont eux aussi marqués par une grandehomogénéité en sorte qu’il y a peu de différences entre un acteur de la société interne et un autre acteur de la société interne.
A l’inverse dans la société internationale, il ya une très forte hétérogénéité, une absence de principes communs régulateurs de la société, ou en tout cas une insuffisance. Cette hétérogénéité de la société internationale continue d’exister malgré un phénomène demondialisation, l’idée selon la quelle les évolutions culturelles technologies font que les modes de vie ont tendance à s’uniformiser.
Autre élément de différence de nature : la société interne est de permanence, tous les acteurs sont rattachés à un ordre juridique ou interne. La société internationale n’est en revanche qu’une société de passage, les activités dans cette soc sont partielles,segmentées. Il est évident qu‘on ne pourra pas étudier de la même façon un soc interne et internationale. Cette différence résulte d’une différence donc de nature entre les deux sociétés.
2ème élément : la double nature de l’Etat : l’Etat est à la fois un acteur de la société interne, le cadre de l’organisation de la société et le premier acteur de la société internationale. Il a un encrage réel dansles deux sociétés. C’est d’ailleurs l’existence de l’Etat qui fonde les relations internationales  double acteur. Activités plus ou moins connues par l’Etat. Dans les deux sociétés, l’Etat peut agir de deux manières différentes. Dans la soc interne, l’Etat dispose d’un pouvoir de commandement (monopole de la violence légitime, pouvoir de coercition, contrainte de l’individu). C’est l’Etat quifonde qui centralise cette capacité. L’organisation de l’Etat est imposée sur l’argumentation de la contrainte. L’Etat quand il se projette dans la soc internationale n’a plus ce pouvoir de contrainte car il n’est pas face à des entités qui lui sont assujetties, il va être au moins partiellement face à d’autres Etats, face à des égaux, qui n’ont pas l’obligation d’obéir à l’Etat. Principe d’égalitéentre les Etats : l’argument de la contrainte ne peut être utilisé. Recours à la voie de contractualisation. On ne peut donc pas appréhender le rôle de l’Etat dans les deux soc.
3ème élément : la difficulté de maitriser les changements dans l’ordre international : c’est une caractéristique fondamentale entre deux sociétés. Dans soc interne, procédures d’encadrement du changement. Lorsque l’onveut changer des choses  adoption des lois, vote pour la majorité change. Les processus de changements sont essentiellement par la voie de l’élection et par la voie de la négociation avec la société civile. Dans la société internationale, ces processus légaux d’encadrement sont beaucoup plus limités et la manière la plus efficace a été souvent d’envoyer les chars dans le pays voisin. La sociétéinternationale est une très grande stabilité résistent au changement car l’argument de la contrainte est rarement reçue. La société internationale est réfractaire au changement. Dans cette soc, changement soit brutal soit extrêmement lent. Centralisation des actions de modification. Négociation constante entre les Etats. Distinction qu’on opère entre deux sociétés. Evolue un peu après la seconde...
tracking img