Cours sciences po droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 54 (13260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction à la science politique

Sciences: est une activité tres récente; vers 1670.
L’étude des faits politiques:

C’est une activité très ancienne. Si on se penche sur l’histoire de la discipline, bien avant l’Antiquité, les chinois se sont intéressés aux manières d’organiser leurs sociétés. Il existe un trait qui relie l’ensemble des réflexions sur les faits politiques, quelquessoient les époques : c’est au moment des crises que la réflexion sur les faits politiques, sur la manière d’organiser la cité, que l’on constate un grand intérêt. Pour la Chine, par exemple, cette réflexion prend place entre le Vème et le IIIème siècle avant J-C. C’était un moment particulier, puisque la Chine amorçait un passage des royaumes combattants vers la constitution d’un grand empire. Ce mêmeconstat peut être fait pour le cas grec. La pensée politique, la réflexion sur la politique, apparait au moment où la civilisation grecque amorce une décadence. Sensible à cette situation, PLATON a été un des premiers dans le monde occidental à proposer une étude des faits politiques et la construction d’un modèle de référence : le modèle d’un meilleur gouvernement possible. ARISTOTE va pousser laréflexion plus loin. Il va s’interroger sur la nature des régimes politiques et sur leur meilleur exercice.
Beaucoup plus tard, la question d’ordre social a été la question du politique. L’organisation de la cité, les rapports entre gouvernants et gouvernés ont constitué la première problématique dans le cadre d’une réflexion politique. L’organisation de la cité a constitué une questionrécurrente dans les systèmes philosophiques des anciens. Cette même question a fourni la trame de reconstruction des systèmes philosophiques au lendemain de la Renaissance (à partir de MACHIAVEL). C’est la réflexion des modernes. Mais à ce stade, on ne peut pas parler de science politique. Même si les questions centrales restent, les réponses diffèrent.
Ce sont les premières caractéristiques d’uneréflexion sur la politique.
Cependant, pour ce qui est des autres sciences sociales, le contexte et les choses sont différentes. Celles-ci sont apparurent dans le sciage d’une transformation des méthodes de recherche en science dure et se sont proclamés au cours du XIXème siècle comme distinctes de la philosophie. La réflexion sur la politique est très ancienne, mais le fait que l’on réfléchisse sur lapolitique sous l’angle de vue des sciences sociales est très récent. Ces sciences sociales se proclament indépendantes.
Ainsi, l’économie, la sociologie et l’anthropologie appartiennent à l’ère moderne contemporaine de réflexions sur les faits sociaux et politiques.
L’économie se développe au moment où le capitalisme amorce sont essor et lorsqu’il prend sa forme moderne. La première réflexioninterne, propre à la science économique était de réfléchir sur les mécanismes de l’enrichissement économique. C’est à partir de l’école mercantiliste, première école, que cette question est abordée sous l’angle des mécanismes. Le point de césure est constitué par Adam SMITH lorsqu’il écrit son ouvrage Sur la richesse des nations en 1776. RICARDO va prolonger cette réflexion.
La sociologie apparaîtavec l’émergence du « peuple » comme acteur et comme partie prenant à l’histoire. C’est au XVIIIème siècle que l’on commence à mesurer le poids politique et sociologique des nouvelles classes et des nouvelles catégories sociales. C’est là où on commence à explorer les mécanismes sociaux dans leur globalité. A partir de MONTESQUIEU et de son ouvrage De l’esprit des lois en 1748, d’autres auteursvont essayer de répondre à la question de savoir quel rapport entre l’évolution d’une société et des transformations où d’autres variables agissent comme l’économie ou la technique. Ce fut une des préoccupations d’Auguste COMTE, ce fut l’axe central de Karl MARX, Emile DURKHIEM et Max WEBER. Ce développement de la sociologie prépare et ouvre la porte à une réflexion centrée sur des sociétés non...
tracking img