Cours sociologie et philiosophie du droit l1 s1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 43 (10638 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PHILOSOPHIE ET SOCIOLOGIE DU DROIT:
Derrière une règle de droit, il y a une philosophie. Le droit Français a 4 philosophies:  LE POSITIVISME  LA SOCIOLOGIE  LE DROIT NATUREL  LA PHILOSOPHIE DES VALEURS.

I. LE POSITIVISME C’est le climat philosophique du XIX° s qui met en exergue la pensée positive. Cette pensée va exercer sur le droit une influence durable et décisive. En 1892, AUGUSTECOMTE et ses disciples, dans la deuxième leçon de cours de philosophie positive disent: « En étudiant le développement de l’intelligence depuis son essor, le plus simple jusqu’à nos jours, j’ai découvert une grande loi, elle consiste en ce que chaque branche de notre connaissance passe par trois états théoriques différents: -l’état théologique (ou fictif), -l’état métaphysique (ou abstrait) -l’étatscientifique (ou positif) » Pour A. Comte, la méthode positive est donc la meilleure. Théorie Positive: Tout dépassement des phénomènes est impossible  Il n’y a pas de transcendance. Une telle réflexion appliquée au droit rejette un droit qui reposerait sur des fondements métaphysiques transcendants (la transcendance étant notre capacité a dépasser les apparences). Le droit positif se limitedonc aux textes rédigés. Pour A. Comte, les législation positives ne peuvent conduire dans une impasse. En effet, elles s’inscrivent dans un espace et un temps concrets. Elles sont donc l’objet d’études positives capables d’orienter les actions humaines dans le sens le plus souhaitable pour la société. Le positivisme va influencer la codification napoléonienne ( CAMBACERES, PORTALIS). Le code civilva marquer pour longtemps le système juridique Français. Le positivisme vas donner naissance a l’ECOLE DE L’EXEGESE: on prend un texte et on en tire tout ce que on peut en tirer. Cette école inclus aussi en grande partie le droit naturel. Le positivisme va aussi donner naissance a l’ECOLE HISTORIQUE qui axe sa recherche de l’exactitude des faits a travers l’étude des documents, l’examen desfouilles archéologiques. Cette école a largement contribué au renforcement de l’école positive. La réflexion humaine se résigne a enregistrer dans le devenir des sociétés uniquement la face changeante du phénomène. La société évolue donc pour les positivistes toujours de façon positive. La sociologie et le positivisme marchent toujours ensemble. La réflexion sur la positivité des loi remonte aux sourcesde la pensée occidentale  La pensée va se dégager en nature et penser d’elle même. Les SOPHISTES critiquaient les lois positives de la cité grecque auxquelles ils reprochaient une création artificielle. Cependant, les EPICURIENS insistaient eux, sur le caractère volontariste (on nous oblige par la force) des lois. On retrouve ses caractères dans les lois. Au XIV° s, OCCAME poursuit et affirme queles règles morales sont celles que D.ieu , de toute éternité a fixé, et non pas celles que la raison prétend découvrir. Occame met ainsi au point le NOMINALISME DE LA CULTURE. DUNSCOTT dit que: « la première faculté qu’il existe en l’homme est la volonté » SAINT THOMAS D’AQUIN va analyser la volonté et l’intelligence.

Dans cette même ligne, les théologiciens affirmeront commet le volontarismedans la Règle de droit trouve son fondement utile dans la volonté divine. Une telle conception va entrer dans la modernité au XVI°s pendant la période de l’humanisme, notamment grâce a COPERNIC qui inverse les modes de pensée. L’homme devient le centre de l’Univers. Parallèlement, SUAREZ va démontrer toutes les conséquences un positivisme établit dans la transcendance divine. Pour lui, la loinaturelle en laquelle l’homme est attaché repose sur la volonté du D.ieu tout puissant. Ainsi, D.ieu dans son être immuable saisi toute loi positive. THOMAS HOBBES rassemble tous les courants et fonde le POSITIVISME VOLONTARISTE MODERNE. Il développe sa thèse dans le Léviathan où il propose un Etat totalitaire. Pour la première fois, il démontre comment le droit se confond avec la force. Ce...
tracking img