Cours sur la langage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2136 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le langage est au centre des préoccupations du monde contemporain. Cela ne signifie pas que la philosophie ne s’y soit pas intéressée (même si dans son encyclopédie Hegel ne consacre qu’un seul paragraphe sur 577 au langage). On peut trouver déjà dans l’antiquité des ouvrages qui portent pour étude le langage. Le Cratyle de Platon (origine des mots) De l’interprétation d’Aristote (l’éloquence)Aussi intéressant soient-elles, elles restent limitées au grec, il a donc fallut attendre des conditions socioculturelles favorables pour que soit rendue possible une analyse complète, universelle du langage. Ainsi il existe une science du langage : la linguistique, fondée par F. De Saussure. La linguistique étudie les modalités de fonctionnement du langage et plus particulièrement de la languequ’elle considère comme une structure, un ensemble qu’elle est susceptible de décomposer en des éléments simples qu’elle relie par des lois de compositions et d’oppositions sont des traits pertinents (distinctions entre les voyelles ouvertes et fermées). La linguistique ne se préoccupe pas du rapport du langage à ce qu’il désire est donc philosophiquement le problème du rapport du langage à ce dont ilest le signe c. a. d. la signification.
I- Le langage comme phénomène naturel.
En quoi est-il spécifiquement humain ?
a) Langage humain / langage animal.
Le langage apparait dans toutes sociétés qu’elle soit humaine ou animale chaque fois qu’il y a une division du travail (l’expression de société animale est relativement récente : 1960) Les animaux disposent au même titre que les humains d’unsystème de signaux différenciés destinés à communiquer des informations afin d’obtenir une réaction, on peut donc définir le langage en terme de comportement naturel, celui-ci étant la réaction d’un être vivant et d’une stimulation extérieure.
Le signal est caractérisé par une adhérence entre le signifiant et le signifié. Le signifié dépend du signifiant
Ex : Karl Von Frisch a travaillé sur lesabeilles qui possèdent pour communiquer entre elles des figures de danse : Sous la forme de cercle si le pollen est proche (environ 120m) soit en forme de 8 avec l’axe du soleil pour dire que le pollen est au delà. à Langage à la verticale.
Le comportement naturel est limité puisqu’il n’est qu’un langage « conduite » dans le sens où le signal n’est pas une réponse mais la réponse à la situation.En revanche le comportement linguistique est ce qui permet à un individu donné d’accomplir une réaction quand un autre individu éprouve en même temps une stimulation c. a. d. que la réaction est un signe.
Signe : Caractérisé par une « indifférence » entre le signifiant et le signifié c. a. d. que le signifié ne dépend pas du signifiant.
C’est une véritable réponse que correspond à deux choses :le data (mise à distance d’une donné naturelle) et une reconstruction des symboliques (pensées) de la situation.
b) La double articulation.
Le comportement linguistique introduit une réelle différence entre deux types de langages : animal et humain mais il ne montre pas ce que le langage humain a de spécifique est de quantitative. La différence est plutôt d’ordre qualitatif dans le sens où lelangage est une structure, un ensemble susceptible d’être divisé en unité simple. La double décomposition dont le langage est capable : la double articulation
Morphème (groupes de monèmes)
Une articulation
Monèmes : unité signifiantes (mots) à définition
Deux articulations
Phonèmes : unité non signifiantes (syllabes, prépositions)
Mot : adéquation entre l’image acoustique et l’idée.
Cettedouble articulation obéit à la loi de l’économie de la pensée puisque la même unité signifiante peut recevoir des acceptions (sens) différentes selon le contexte. D’autre part il est possible de combiner une infinité de monèmes avec un nombre restreint de phonèmes. Cette possibilité de combinaison à l’infini montre à quel point le langage est une activité ludique qui le met en opposition avec...
tracking img