Cours sur le communisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9227 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE COMMUNISME: UNE MONDIALISATION ALTERNATIVE ET SON ECHEC (1917-1991)

Introduction:
a)Les trois communismes: idée, opposition, pouvoir
Quand on parle de communisme, il convient de distinguer clairement l'idée -aussi vieille que l'aspiration humaine à la justice au travers de l'égalité: Platon au Vème siècle, Mencius (Chine) au IVème siècle av. J-C, etc...-, le communisme d'opposition -quidu fait même de son radicalisme ne peut influencer largement l'ordre existant, et auquel on adhère souvent par idéalisme- et le communisme de pouvoir, qui accapare le monopole du politique partout où il l'a conquis, et s'en sert pour transformer profondément la société, l'économie et la culture. Dans ce cours seul ce dernier communisme sera évoqué.
b)Le défi principal au capitalisme et à ladémocratie
Le fascisme fut, idéologiquement, presque aussi hostile au capitalisme (du moins au grand capitalisme) que le communisme. Mais, dans la pratique, seul ce dernier abolit, plus ou moins radicalement, la propriété privée des moyens de production et d'échange; le fascisme se contenta d'enserrer de contraintes (planification, cartellisation...) le capital privé.
Face à la démocratie, par contre,le défi fasciste fut au moins aussi radical, puisque, à la différence du communisme, il refusait jusqu'à la notion de démocratie représentative et élective. Mais il faut là tenir compte de la courte durée (1922-45) des principaux régimes fascistes, et de leur faible extension géographique. Le communisme dura trois fois plus longtemps.
c)A son apogée, près du tiers de l'humanité
Le communismecouvrit par ailleurs un espace immense: à son apogée, un bloc unique s'étendait du centre de l'Allemagne aux rives de la mer de Chine du Sud. Compte tenu de l'énorme poids démographique de la Chine (entre un quart et un cinquième de la population mondiale, suivant le moment), le "monde communiste" renferma jusqu'à un homme sur trois.
d)Dès l'origine, la volonté de constituer un système mondial
LaRussie soviétique était encore en pleine guerre civile quand, en mars 1919, elle réunit à Moscou le premier congrès de l'Internationale Communiste. Il s'agissait de constituer un "parti mondial de la Révolution", aux sections nationales (comme ce qui allait devenir le PC français) organisées comme autant de détachements d'une armée centralisée. L'ambition était la prise du pouvoir à l'échelleplanétaire, ce que manifestait le choix même, en 1922, de l'appellation d'Union des Républiques Socialistes Soviétiques, seul pays au monde dénué de référence géographique précise, et ayant donc vocation à s'étendre indéfiniment. La priorité fut au départ l'appui à une révolution allemande, envisageable jusqu'en 1923, et qui selon Lénine aurait assuré la complémentarité entre une Russie essentiellementrurale et fournisseuse de matières premières, et une Allemagne industrielle et technologiquement avancée.

L'étendue spatiale, la longue durée du phénomène communiste impliquent évidemment une grande diversité de cas, quel que soit le thème envisagé. Tous les régimes communistes s'efforcèrent cependant de suivre d'assez près le modèle inauguré par la Russie bolchévique. Nous insisterons donc surles traits communs au plus grand nombre d'expériences communistes concrètes, tout en évoquant parfois des cas extrêmes (présentés ici comme tels), néanmoins importants et significatifs en eux-mêmes.

I-Les trois vagues d'expansion

Il est notable que toutes les prises de pouvoir par des mouvements communistes eurent lieu en trois grandes vagues, qui durèrent au total moins de deux décennies.Elles furent séparées par de longues phases de relative stabilisation, quand les puissances capitalistes étaient suffisamment unies et sûres d'elles-mêmes pour contenir le communisme.

A-1917-1922: La difficile constitution de l'URSS et l'échec de la révolution mondiale
Le coup d'Etat bolchévik de Novembre 1917 fut loin d'assurer définitivement le pouvoir au parti de Lénine. Minoritaire...
tracking img