Cours sur les mercantilistes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1102 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de cours : Economie
Chapitre 2 : La période mercantiliste

I. Du XV au XVIII, des changements.
A) Les grandes découvertes et leurs conséquences econo

* XV : dvpmt commerce grâce grandes découvertes. Grâce progrès navigation
* Découverte Cap de Bonne Espérance (Diaz), Amérique (Colomb)… => nouveaux territoires.
* Nouveaux produits en Europe : maïs, patate.
*1440 : Gutenberg : imprimerie => redécouverte pensée certains auteur et *des livres.
* Dvpmt industrie lainière et mvt enclosures.

B) Les changements culturels, scientifiques et religieux.

* Renaissance => dvpmt art.
* Courant humaniste= liberté de pensée => revendication liberté intellectuelle dans science.
* Expérimentation devient dominante dans sciences.
*1517 : Luther crée nvelle doctrine religieuse : luthéranisme, en France : calvinisme.

C) La réflexion politique
- France, Angleterre, Italie : fin régime féodal => instauration monarchie (Etat central)
-1513 : Le Prince de Machiavel : fondement du pouvoir : cmt prendre et garder le pvr ? => Prince= homme habile, aidé par hasard. Doit s’attirer faveur peuple. Doit être calculateur.Toutes les méthodes sont bonnes pour garder le pvr : argent, force, guerre… Le plus important= résultat. Il prône Etat italien fort avec organisation militaire.
- 1516 : Education du prince chrétien d’Erasme : morale humaniste dans souveraineté=> souverain doit se conformer à la Bible => recherche de la paix. Opposition ac Machiavel=> prône charité chrétienne. Violence seulement pourdéfense.
- 1576 : Les six livres de la République de Bodin =>théorise monarchie absolue souveraineté doit être absolu : tout les pvrs dans une seule main. Condition de stabilité politique. Démocratie => guerre civile. Mais gvmt peut être différent dans autres pays : tout dépend climat et mœurs.
- Anglais : Hobbes : 1642 : Le citoyen ou les fondements de la politique, 1651 : Le Léviathan :Traité de la matière de la forme du pouvoir d’une république ecclésiastique et civile. Etat de nature : « homo homini lupus ». : la loi du plus fort. Pour sécurité générale : hommes passent un contrat=> pacte de soumission renonçant à se diriger eux-mêmes => se soumettent à une minorité= pvr.
- 1690 : Les deux traités du gouvernement civil  de J. Locke : il y a : Etat de nature et Etat civilisé.* Etat de nature : hommes égaux : chaque individu est maître de sa personne. Liberté de propriété respectée.
* Relations se dégradent petit à petit : violation droits naturels
* Hommes décident donc de créer un Etat : pacte d’association : sacrifice part de liberté pour que Etat assure la sécurité droits naturels. Séparation des pouvoirs. Droit de résistance à l’Etat.

- Rousseau :Le contrat social : Etat de nature : homme libre. Contrat social doit conserver liberté. Souveraineté de l’homme. Homme = sujet + citoyen. Gvmt vient du peuple directement. Loi s’impose à tous car individu obéit à lui-même.
- Montesquieu : De l’esprit des lois : Etat= société ac lois + séparation des pvrs. Si tt les pvrs dans les mains d’un homme : despotique, si seulement 2 pvrs : modéré et siséparés : libres.
II. La doctrine mercantiliste ou la réflexion économique du XVIe au XVIIIe siècle
A) Les questions communes aux pays européens
1° La richesse et le commerce.
* Richesse pays = stocks métaux précieux=> réservés échanges de grandes valeurs.
* Mercantiliste : il faut avoir balance commercial excédentaire (Gresham 1549).
* Montchrestien : loi des débouchés accolonisation.
* Prêt à intérêt plus condamné : pratique utile à econo et commerce.
2° La question de la monnaie et de l’inflation
* Milieu du XV è : hausse générale des prix en Europe => interrogations des mercantilistes Gresham met en relation valeur de la monnaie et quantité de monnaie.
* Dans système bimétalliste : agents thésaurisent or et utilisent argent => inflation or....
tracking img