Cours svt terminal s

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1649 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MAINTIEN DE L’INTEGRITE DE L’ORGANISME : QUELQUES ASPECTS DE LA REACTION IMMUNITAIRE : LA REACTION INFLAMMATOIRE : UN EXEMPLE DE REPONSE INNEE

Lorsqu’un agent infectieux (bactérie, virus, champignon microscopique...) pénètre dans l’organisme et commence à s’y multiplier, on observe la mise en route très rapide d’un ensemble de réactions immunitaires qui constituent l’immunité innée. Laréaction inflammatoire aigüe est un des mécanismes essentiels de cette immunité.

I - LES CARACTERISTIQUES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGÜE

L'immunité innée ne nécessite pas d'apprentissage préalable, est génétiquement héritée et est présente dès la naissance. Elle repose sur des mécanismes de reconnaissance et d'action très conservés au cours de l'évolution. Très rapidement mise en œuvre,l'immunité innée est la première à intervenir lors de situations variées (atteintes des tissus, infection, cancer). C'est une première ligne de défense qui agit d'abord seule puis se prolonge pendant toute la réaction immunitaire.
L’immunité innée est un ensemble de réactions intervenant rapidement dans de nombreuses situations potentiellement dangereuses pour l’organisme. Ces réactions sont mises enœuvre en moins de 24 h en des circonstances variées : contamination par un agent infectieux, présence de cellules cancéreuses ou lésions tissulaires.
La réaction inflammatoire se manifeste toujours par :
Un gonflement, une rougeur, une douleur, une augmentation de al température au niveau du site infecté ou lésé. Ces symptômes sont associés à un afflux de plasma sanguin vers ce site.
Il ya migration de granulocytes et de monocytes depuis le sang vers le tissu infecté ou lésé. Dans ce dernier les monocytes se différencient en macrophages qui sont des cellules immunitaires réalisant la phagocytose.
La réaction inflammatoire aigüe est héritée génétiquement, présence dès la naissance et mise en route de façon très rapide dès les premières rencontres de l’organisme avec une situationde danger. Elle ne nécessite pas d’apprentissage préalable.

II-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUE

La réaction inflammatoire est initiée par des cellules immunitaires dendritiques qui patrouillent en permanence dans les tissus servant de porte d’entrée aux agents infectieux : ce sont les cellules sentinelles. Ces cellules modifient leur comportement quand elles détectent un agentinfectieux grâce à des récepteurs présents sur leur membrane. Suite à cette reconnaissance ces cellules et d’autres sécrètent des médiateurs chimiques de l’inflammation, comme le TNF ou l’histamine. Ces molécules permettent la mise en route de la réaction inflammatoire.
Les récepteurs de l’immunité innée sont présents chez des organismes très divers ( insectes, plantes..) l’immunité innée reposedonc sur des mécanismes de reconnaissance conservés au cours de l’évolution.
Les médiateurs chimiques sécrétés par les cellules sentinelles sont à l’origine des manifestations de la réaction inflammatoire aigüe (afflux de plasma et de cellules immunitaires sanguines sur le site inflammatoire , douleur). L’histamine augmente la perméabilité de la paroi des vaisseaux sanguins permettant un affluxlocal de plasma. Le TNF provoque l’apparition de molécules d’adhésion sur la paroi interne des vaisseaux sanguins contribuant ainsi à la sortie des cellules immunitaires du compartiment sanguin.

L’IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L’IMMUNITE INNEE

Les mécanismes de l’immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l’élimination d’un agent infectieux. Dans ce cas, une nouvelle phasede la réaction immunitaire se met en place : la réponse immunitaire adaptative, qui est propre aux vertébrés. L’absence de réponse provoque une immunodéficience souvent fatale.

I-L’IMMUNITE ADAPTATIVE : UNE IMMUNITE SPECIFIQUE

A-La réponse adaptative humorale :
La contamination de l’organisme par un agent infectieux ( ou par une molécule étrangère) entraine l’apparition d’anticorps...
tracking img