Cours d'histoire des institutions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 194 (48356 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE DES INSTITUTIONS PUBLIQUES

1er SEMESTRE 2007

INTRODUCTION

Le droit est un produit de l’histoire. Le principe de la présomption d’innocence a été rédigé entre 1317 et 1324 dans La très ancienne coutume de Bretagne. Il s’agit d’un recueil coutumier, donc de droit, qui servait aux populations locales pour vivre au quotidien. On y trouve des règles de procédures civiles etcriminelles, de droit de la famille et de succession (à l’époque du règne des fils de Philippe le Bel). Mais ce passage n’est qu’une transition d’un principe plus ancien issu du droit romain. Les rédacteurs ont consulté le code de Justinien (rédigé en 534 à Byzance). Les règles que contiennent les codes sont parfois plus anciennes que les codes eux-mêmes. Certaines règles encore actuelles ont plus de20 siècles.

Institution : règle établie par le droit, par une communauté donnée pour régir son code social.
État : nation organisée soumise à un gouvernement et à des lois communes, dans le cadre d’un territoire donné sur lequel s’exerce l’autorité d’une personne morale de droit public. Cette entité abstraite et juridique se place au-dessus des personnes physiques. Aspect physique : legouvernement. Aspect abstrait : esprit des institutions, droits et devoirs.
Ce n’est qu’au 16e siècle que l’on commence à parler d’Etat français. Le vocable « France » n’apparaît lui qu’au 9e siècle. Au 9e siècle a lieu un partage territorial entre les petit-fils de Charlemagne. L’un d’eux reçoit une partie nommé Francia Occidentalis en 843. Ce nom ne désigne cependant que le « territoire des Francs ».Ce n’est encore qu’une notion territoriale et politique, pas un Etat. Avant, on parlait de la Gaule ou des Gaules.

PARTIE 1 LES ORIGINES (du 1er au 10ème siècle)

Période de gestation lente du droit et des institutions qui se divise en deux :
• La fin de l’Antiquité, du 1er au 5ème siècle, de la conquête romaine jusqu’aux invasions germaniques.
• L’époque franque durant laquelle lesFrancs s’installent au Nord de la Gaule (= Haut Moyen-Âge), du 5ème au 10ème siècle, de l’avènement de Clovis (481) à la chute des Carolingiens (987).

TITRE 1 LA GAULE, DE L’INVASION ROMAINE AUX INVASIONS BARBARES

Avant les Romains, la Gaule était habitée par des peuples formant une civilisation brillante. La Gaule apparaît, dans les sources historiques, à la fin du 7ème siècle avant J-C.À cette époque, les Grecs commencent à coloniser les rivages de la Méditerranée. Ils sont motivés par le commerce, qu’ils veulent efficace (les géographes essaient de connaître au mieux les populations des terres où ils s’installent). En arrivant en Provence, ils trouvent un peuple qu’ils vont appeler Keltoi (=les Celtes). Les termes de « Gaule » et de « Gaulois » sont Romains, donc plus tardifs.Dans la guerre des Gaules, César parle des « Celtes » (= « Gaulois » dans sa langue). Les Celtes peuplent la Gaule depuis des siècles à l’arrivée des Romains. Les Celtes sont composés de : les Arvernes, les Allobroges et les Voconces notamment, dans le centre et le sud de la Gaule. Ces peuples sont indépendants mais vivent en bonne entente. On ne les connaît que grâce aux témoignages littéraires etarchéologiques. Cette civilisation est très variée selon les lieux et les époques, mais aussi riche.
Il y a des traits communs entre ces peuples sur les plans culturel, social et institutionnel. Sur le plan culturel, les Celtes forment une communauté linguistique grâce à des langues relativement proches. Le tronc commun à ses langues a donné naissance au Breton et à l’Irlandais. Il existeaussi des habitudes religieuses relativement similaires : le druidisme (druides=guides spirituels). Les Celtes ont aussi tous subi l’influence des Grecs. Marseille a été colonisé en -600. Avant la conquête romaine, les Celtes parlaient aussi le Grec. Les Celtes avaient déjà une culture hellénique (comme les Romains), les Romains venaient donc en terrain favorable.
Sur le plan social,...
tracking img