Cours d'histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7892 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Du coup, le 20 Juin la famille royale quitte Paris, mais ils sont accompagnés par des troupes censées assurer la sécurité de la famille, ce qui va alarmer le peuple lors de leur « parcours ». Reconnu par un homme, le roi est arrêté, et le lendemain la famille royale est de « retour » à Paris. Le retour se fait au milieu de foule hostiles. Pour un peu calmer la chose, l’assemblé prétend que le roià était enlevé, mais le peuple connait la vérité, et ne veut plus du roi au pouvoir.
• Déclenchement de la guerre – Depuis Avril 1792 la France est en guerre contre la Prusse, guerre idéologie (différent de guerre de conquête), car elle tente de propager la révolution dans les monarchies limitrophes. Et puis il y a l’idée de consolider la révolution encore fragile à l’intérieur de la France.Cette guerre est un espoir pour le roi de reprendre le pouvoir en cas de défaite de son peuple. Mais le peuple comprend plus ou moins cette attitude du roi, et le peuple va obliger l’assemblée à obliger le roi à dévoiler son sentiment et prendre position vis-à-vis de cette guerre. L’assemblée va voter des textes qui vont déplaire (et plus) au roi. Le roi refuse ces textes avec son droit de véto,et à ce moment là l’opinion du roi est claire aux yeux de Paris. A ce moment la le peuple de Paris désire faire tomber le roi.
• Le 10 Aout 1792 – Le peuple va instituer à Paris une commune insurrectionnelle avec à sa tête Danton (député à l’assemblée, Orateur exceptionnel dans un club, A VOIR) qui va parvenir à amener le peuple au palais des tuileries (lieu de résidence du roi) pour s’enprendre au roi. La famille royale va être poursuivie et parvient à s’échapper et se réfugier à l’assemblée. Or, il ne trouve aucun soutien là-bas, car les députés, dans la panique et impressionnée par la menace de Danton, ont suspendre les fonctions du roi. Ensuite ils annoncent l’élection d’une convention (nouvelle assemblée constituante) qui va avoir pour mission de rédiger une nouvelleconstitution, sans roi, REPUBLICAINE.

Conclusion : Robespierre dit « la royauté est anéantit, la noblesse et le clergé ont disparut, le règne de l’égalité commence ».

CHAP.2 La première république (21-21 SEPT 1792 au 10 novembre 1799)
SECTION 1- La convention de Sept 1792 a Oct. 1795

Assemblé élu est a pour mission de rédiger une nouvelle constitution. Il y a deux périodes aussi Jusqu’en Juillet1794 influence sous les jacobins, mais ensuite elle basculera à droite sous l’influence de révolutionnaires plus modérés appelés les thermidoriens.
A) Convention Jacobine (Période que l’on peut qualifier de « terrible ».)
I) Profil politique de la convention
Convention élue suivent des principes électoraux très différents de ceux qui figuraient dans la constitution de 1791. On va élargirla base électorale en abolissant la distinction citoyen actif-citoyen passif. Les élections on lieu le 26 aout et 18 septembre, et la convention est élue par seulement un dixième des votant. Il y a une très forte abstention.
• l’abstention (90% des électeurs n’ont pas votés)
Les Français ne votent pas car ils ont peur. Il faut savoir que le vote se fait à haute voie, devant du monde.Donc la convention à un petit problème de légitimité car ce n’est pas très représentatif de la population.
• Physionomie politique de la convention
Ces députés se résument en trois groupes
a) A gauche les Montagnards (environ 200)
Ils sont appelés comme ça car ils siègent sur les bancs les plus hauts de l’assemblée. Leurs idées : la haine envers les aristocrates (=despotisme) etplus précisément envers les nobles. La haine aussi du « fanatisme » càd de la religion catholique, car c’est une vision d’obscurantisme. Exaltation du patriotisme (mouvement favorable à la révolution). Les soucis de l’égalité sociale, la réduction des différences de fortunes, une répartition plus égalitaire de la propriété etc...
Les meneurs sont un groupe très hétéroclite car ils ont des...
tracking img