Cours d'histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (950 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème 3 Chapitre II : Fin des années 30, la montée des périls.
Ina.fr/fresque /jalons/elements/parcours/htlm_print/Parcours_Jalons_0027_Les-annees-1930---la-montee-des-perils.html
Objectifs :travailler sur des documents d’époque.
Document 1 : Les troupes allemandes réoccupent la Rhénanie, violant ainsi les traités internationaux
Question 1 : Quelle image de l'armée allemande et del'accueil qui lui est réservé ce reportage donne-t-il ? Qu'en déduisez-vous sur la provenance de ces images ? Comment peut-on qualifier le ton du commentaire ?
On observe une troupe qui marche au pas, unegrande puissance. L’Allemagne entre dans des pays pour agrandir ses conquêtes. Une armée triomphante. Image de propagande. Population l’acclame. Le traité de Locarno, Provenance : allemande. Servicede presse de l’armée allemande qui filme les soldats allemands. Le ton : une pointe d’inquiétude.
Question 2 : D'après le reportage et la notice « contexte historique », quand a lieu laremilitarisation de la Rhénanie ? Qui l'a décidée ? Quels traités internationaux sont ainsi violés ?
Quand : le 7 mars 1936 par Hitler. Les traités internationaux violés sont le traité de Versailles et Celui deLocarno. Las causes : défier la France ? « Coup de poker » .Il rassure l’état major allemand qui redoutait une réaction française. Il teste les pays voisins. Sans la rive gauche du Rhin, c’étaitimpossible d’être solide. Possibilité de fortifier la frontière allemande face à la ligne Maginot, les allemands construisent le ligne Siegfrid.
Question 3 : D'après le commentaire, quelle est laréaction du Président du conseil français, Albert Sarraut ? (relevez la phrase qui prouve sa détermination). D'après la fiche « contexte historique », cette réaction fut-elle suivie d'actes ? Commentpeut-on l'expliquer ?
Albert Sarraut est président du conseil soit le premier ministre sous la troisième et la quatrième république.
Il est contre, proteste ; il pense que la France est en sécurité....
tracking img