Cours d'initiation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie

Chronique de la Philosophie:

Socrate est le confusius de la philosophie européenne.

ANTIQUITE:

1- Les Présocratiques:

Avant Socrate il y avait les Présocratiques. (-500 av JC).

Pythagore:

Grand philosophe et mathématicien. Les grecques ont construit le savoir en se posant des questions telles que: « Qu'est ce que le monde? ». Ces questions ont demandébeaucoup de recherches physiques, (physis=nature) soit une étude de la nature, effectuer par Pythagore.

Parménide:

Ce philosophe se posera une question sur « l'être » (être ou ne pas être), il se demande ce que « être » représente. « Être » ramène à l 'existence, à l'essence. Il essaiera de répondre à cette question.

Zéìnon D'Elée:

Cette homme deviendra célèbre grâce à sesParadoxes: « Les Paradoxes de Zéìnon ».

Exemple: Zéìnon, demanda à ses philosophes si la flèche touchera la cible. Ils en déduisirent que non, car la flèche à une infinité de moitié de distance à parcourir pour arriver à la cible. Mais si elle parcourt l'infini elle n'arrivera jamais à la cible.

2- Socrate et Platon:

Socrate vis à Athènes, à une époque où l'état s'est déjà constitué (il y a uneculture grecque) sous forme de cité-états*. Chaque ville a son état, gouvernement mais une culture commune
*Cité=polis=>politique.
Athènes est le berceau des philosophes grecques. Socrate meurt en -399 av JC. Tandis que Platon à cette époque a 20 ans, il était son disciple (élève). Socrate n'a jamais rien écrit c'est Platon qui rédigeait ses discours dans des dizaines d'ouvrages, il y rapportetous les dialogues de Socrate qui portent des noms de personnes fréquentées par Socrate: CRITAS & GORGIAS.
Socrate absorbe tous les thèmes. C'est un personnage particulier, mais fascinant. Il avait une femme, des enfants, et des amants. C'est un homme charismatique, il est très intelligent. Il se dit Athénien mais critique beaucoup les institutions athéniennes de manière fine et forte. Il meten danger l'équilibre de l'état, en s'opposant aux Sophistes. (Philosophie=>philo=amour/Sophie=>sophia=sagesse.)
Les Sophistes sont des rhéteurs, ils manient la rhétorique (l'art d'avoir toujours raison). Socrate pense que la rhétorique est l'art de convaincre et de persuader par tous les moyens.
Les sophistes sont des savants des discours, ils savent manipuler la logique: Gorgias,Critas, Callides, … Socrate se rend compte que les sophistes manipulent les gens.
Socrate disait «  Tous ce que je sais c'est que je ne sais rien ». ce qui l'oppose aux sophistes.
Il s'efforce de trouver une méthode afin de s'approcher du savoir dans ses dialogues. Il utilise deux méthodes de recherche.

La maïeutique: (sage-femme)
Il tente de faire accoucher notre esprit de sa connaissance.Ce qui peut être douloureux car la vérité peut faire mal et déranger notre conscience.

La dialectique:
Discussion en trois moments:
Thèse: 1ère idée
Antithèse: 2ème idée
Synthèse: résolution

Il s'oppose radicalement à l'opinion, qui n'est pas construite elle est a priori.
Ce qui sert dans la philosophie c'est de détruire l'opinion « aimer la sagesse s'est détruirel'opinion ».
La science construit sont savoir sur des questions ce qui n'est pas le cas de l'opinion. Socrate est accusé de pervertir les jeunes, de pervertir leurs idées du régime athénien. => « L'Apologie de Socrate ». Socrate considère que vivre quelque part s'est respecter les règles même si il les critique. Il se considère athénien, il préfère mourir athénien qu'être exilé. Il n'a pas peur de lamort il s'y est préparé, il l'a apprivoisé « Philosopher s'est apprendre à mourir ».

Le Phédon (mort), est le livre qui raconte sa mort. Phédon était un disciple de Socrate. Le dialogue s'engage sur l'approche de la mort. Pourquoi il n'en a pas peur? Il mourra par injection de « ciguë ». La dernière chose dont il s'est rappelé s'est de régler ses dettes.

3- Les Cyniques:

Diogène:...
tracking img