Cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3939 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Science Politique :
Les conditions politiques du scrutin :
La présidentielle de 2007 et celle de 2002. En 2002, les principaux candidats ne plaisaient pas, c’est pr sa que fort taux d’abstentions. Le candidat qui sera 2e sera LEPEN mais des mauvais candidats dc mauvaise campagne. Même les médias n’en n’ont pas parlé.
En revanche 2007, les candidats Bayroux et Ségolène se sont de bonsanimateurs qui ont attiré. Ils maîtrisaient bien les médias c’est pourquoi hors de la France cette présidentielle a été suivie. L’intensité de la campagne électorale est un evénement clé. Un autre élément c’est l’incertitude du résultat. Ce qui attire les électeurs c’est l’incertitude des résultats, plus le résultat est incertain, plus il y aura d’électeurs. Autre élément, c’est la clarté du choix uncandidat de droite un candidat de gauche est mieux. Si c’était 2 candidats de gauches ou de droites le taux d’abstentions sera élevés.

Ex : Les dernières municipales à Clermont, Au municipal, les candidats étaient mauvais, les mieux étaient des retraités or cela n’est pas non plus formidable ils sont vieux. De plus le maire sortant était sûr de gagner, ils ont fait un 2e tour comme le 1er tour, lesélecteurs détestent ça, ainsi peu de monde est venu. mauvaise campagne
Les facteurs sociologiques de la campagne électorale :
* les facteurs collectifs : il faut une communauté humaine avec une forte cohésion ( ex : forte participation en 2007, c une bonne nouvelle pour la cohésion c elle ki fait la force )
* les facteurs individuels : l’ analyse sociologique est facile, on voit quandils ont voté ou quand ils ne sont pas venus ainsi ns savons tout. 1er variable c’est l’âge, les jeunes votent assez peu jusqu’ à 30 ans un peu près, car les jeunes ne sont pas forcement là ou alors ils n’ont pas d’activités professionnelles, ou ils sont mal intégrés. Elle va culminé vers 50 ans, c là où on vote le plus, et a 70 ans les gens ne votent plus car les gens sont malades, ont d’autrespriorités.
Les gens aisés, les gens en haut de l’échelle sociale votent bcp plus que les gens qui ne sont pas instruits ou en bas de l’ échelle. Ainsi on est une société où les gens défavorisés ne vont pas venir voter. Cela renvoit à une intégration sociale.
* les facteurs hommes / femmes : tout le monde vote aujourd’hui
* vote nul/ blanc : les votes nuls sont votés par un électoratcultivé, bien intégré dans la société, il a une autre dimension en effet, ds les zones rurales tout le monde sait qui vote, chacun observe l’autre ds les petits bleds. Là où tt le monde se connaît, les gens sont obligés de voter et ainsi vote la plupart du temps, le vote nul, or il est très rare. Dans les banlieues pas de vote nul.
En Corse, logique de clans, la fraude est omniprésente, il y a plusd’électeurs que d’ habitants. En Corse on vote très peu nul car tte une population qui ne se reconnaît pas.
CHAP 3 : l’opposition droite / gauche :
Sous la Révolution française, révolutionnaires à la gauche et les conservateurs à la droite. La droite, la gauche c’est du passé, bcp de gens réclament du sang. Le climat droite/gauche est-ce tjrs évident, pertinent ? beaucoup de débats là-dessus.Très tôt les individus, mm les enfants arrivent à se placer soit à gauche soit à droit
socialisation politique : processus par lequel les jeunes s’intègrent dans les partis politiques.
La situation des indiv sur un axe droite / gauche est liée à la personnalité de l’individu, de sa culture, de ses acquis.. cette dimension ce n’est pas quelque chose de politicien mais c’est quelque chose denaturel, que nous avons en nous ce n’est pas artificiel.
La Ve République
Mécanisme de l’élection présidentielle qui renforce la droite / gauche. Election présidentielle très bipolaire. Tous les scrutins sont à 2 tours ( légi, pré, mun, ). Le 2e tour est bipolaire et voir l’affrontement de la droite contre la gauche. Phénomène majoritaire à l’assemblée va renforcer la droite et la gauche. Ve...
tracking img