Cours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1146 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
G3 : LE FAIT REGIONAL EN FRANCE ET EN EUROPE I – Découper le territoire français Pourquoi et comment a-t-on éprouvé le besoin de réaliser un découpage régional ? 1) Des départements aux régions En 1789, les révolutionnaires ont senti la nécessité de réformer le découpage national afin de mieux contrôler le territoire. Pour cela, ils ont créé 83 départements de taille à peu près homogène, dotésd’une ville-centre regroupant les principaux services administratifs. Ce dispositif est complété par la création des préfets en 1800 par Napoléon. (la ville-centre devenant donc « préfecture ») Ces départements sont destinés à remplacer les anciennes « provinces » de l’Ancien Régime, territoires plus vastes, ayant souvent une origine historique (ex : Bourgogne, Aquitaine…) et/ou une identitéculturelle forte (Bretagne, Alsace…). Mais au XXème siècle, apparaît la nécessité d’avoir un échelon intermédiaire entre l’Etat et le département (ou entre le niveau national et le niveau local). Les anciennes provinces vont servir de base à un regroupement de départements, afin de constituer des « Circonscriptions d’Action Régionale », premier pas vers la création des régions en 1956. 2) Renforcer lepouvoir des régions En 1982, dans le cadre des lois de décentralisation ou lois Defferre, la région devient une collectivité territoriale avec un conseil régional élu au suffrage universel direct, un budget propre et des compétences spécifiques. Un Préfet de région y représente l’Etat. Les régions se voient confier de nombreuses compétences : gestion des lycées publics, apprentissage, formationcontinue, gestion des transports ferrés régionaux (TER). La région devient l’acteur principal de l’aménagement du territoire. Vingt ans après, le gouvernement Raffarin lance une seconde phase de décentralisation, censée renforcer encore le poids décisionnel des régions. (ex. de compétences laissées aux régions = gestion de certains personnels de l’Equipement ou de l’Education Nationale, gestion decertaines routes autrefois « nationales »…) Ici une petite carte des 22 régions de France, avec les « capitales » régionales sera nécessaire ! A apprendre par cœur bien sûr… Prévoir de laisser une page libre pour la coller ! Voir 3ème page de couverture de votre manuel. 3) Une remise en cause du découpage régional La France compte actuellement 26 régions (22 en métropole et 4 en outremer). Selon les «décideurs », les délimitations des régions métropolitaines répondaient à deux objectifs principaux : une homogénéité de taille relative (par la superficie et la population) et une volonté d’estomper un peu la suprématie de la région parisienne.

Mais les critiques concernant ce découpage sont nombreuses. Les limites ne respectent pas toujours les liens historiques, ni les aires d’influence desgrandes agglomérations. Par ex : - la partie sud de la région picarde (Compiègne, Beauvais, Creil…) « regarde » plus vers Paris, mais ne fait pas partie de l’Ile de France. - Nantes, ancienne capitale historique de la Bretagne, ne fait pas partie de la … Bretagne ! Le poids démographique et économique des régions demeure très inégal. Certaines régions à forte identité revendiquent davantage (sansapostrophe !) d’autonomie comme la Corse ou la Bretagne. D’autres, qui n’ont pas de statut régional, comme la Savoie ou le pays Basque veulent créer des entités nouvelles. Création par ex. en 2001 d’une « Assemblée des pays de Savoie » rapprochant les conseils généraux des deux départements savoyards. Ainsi, certaines régions menacent de se scinder. Inversement, certains élus demandent la créationde régions plus vastes qui, selon eux, seraient plus adaptées à l’échelle européenne. Ils envisagent un redécoupage en 5 à 7 hyper-régions. Les 2 régions normandes se sont déjà prononcées pour n’en former plus qu’une.

II – Les régions dans les Etats de l’Union Européenne Voir l’étude de cas dans le manuel p. 326 à 331, notamment la carte p. 327, pour avoir une idée de la complexité et des...
tracking img